Coffre fort de Pompéi

Coffre fort de Pompéi


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


ANNONCE D'ÉVÉNEMENT

DATE: Jusqu'au 15 mai 2016.

ENDROIT: Université du Michigan Kelsey Museum of Archaeology, 434 S. State St., Ann Arbor

EXPOSITION: “Loisirs et luxe à l'ère de Néron : les villas d'Oplontis près de Pompéi exploreront le style de vie somptueux et les intérêts économiques des citoyens les plus riches et les plus puissants de la Rome antique, dont Jules César, Cicéron, Auguste et Néron, qui possédaient villas et vacances dans cette région, située le long de la baie de Naples.

Pichet en bronze à décor d'animaux aquatiques et masque. Image courtoisie Kelsey Museum Avec plus de 200 objets qui n'ont jamais été exposés en dehors de l'Italie, l'exposition au Musée d'archéologie UM Kelsey se concentre sur deux structures à Oplontis qui ont été enterrées lors de l'éruption du Vésuve en 79 après JC. Une structure (Villa A ) est une immense villa de luxe qui a peut-être appartenu à la famille de la seconde épouse de Néron, Poppée. L'autre (Oplontis B) est un complexe commercial-résidentiel voisin, un centre pour le commerce du vin et d'autres produits des villas.

"Le phénomène des villas de luxe s'est développé après que Rome ait conquis la majeure partie du monde méditerranéen antique", a déclaré Elaine Gazda, conservatrice de l'exposition et conservatrice des antiquités hellénistiques et romaines à Kelsey. « Une énorme quantité de richesse s'ensuivit, et bien qu'elle s'oppose aux valeurs romaines conservatrices, les généraux et autres personnes de haute stature ont commencé à vivre comme les rois qu'ils avaient conquis. »

Gazda dit que l'exposition s'étend sur trois galeries du musée qui mettent en lumière des personnes de différents statuts économiques qui vivaient dans et autour des villas.

Une galerie présente une sélection d'œuvres d'art complexes - sculptures en marbre, peintures murales et sols en marbre incrusté - qui ont créé un cadre opulent pour les propriétaires de la Villa A et les nombreux invités qu'ils ont reçus. En revanche, cette galerie présente également les humbles objets de la vie quotidienne - des pots de plantation, du mortier et du pilon, et des lampes à huile qui offrent un aperçu de la vie des esclaves dont le travail a rendu possible le mode de vie d'élite des propriétaires.

Une seconde galerie évoque la vie commerciale et domestique d'Oplontis B. Le commerce et le commerce sont représentés par des jarres d'expédition présentées à côté d'un grand coffre-fort richement orné où étaient probablement conservés les recettes et les registres du commerce. Une exposition d'objets domestiques - des récipients en bronze, en verre et en poterie - fait allusion à la vie des habitants de la "classe moyenne" d'Oplontis B.

"J'espère que les visiteurs seront non seulement impressionnés par les beaux objets que nous avons en vue, mais qu'ils considéreront également l'autre côté du luxe - les personnes et les communautés qui ont rendu ce genre de style de vie possible", a déclaré Gazda. « Compte tenu des énormes disparités de richesse à cette époque, il est possible que les leçons de cette société soient transférées à la nôtre aujourd'hui. »

La fin de vie tragique apportée par l'éruption du Vésuve prend une tournure personnelle dans une exposition qui se concentre sur des objets retrouvés avec l'un des 54 squelettes découverts à Oplontis B, celui d'une jeune femme enceinte qui portait une grande quantité de bijoux et pièces de monnaie lors de sa tentative infructueuse d'évasion. Une sélection de ces objets donne une idée de ce que cette femme et d'autres comme elle considéraient comme les biens portables les plus précieux à emporter avec eux dans l'espoir de survivre à l'éruption.

Une troisième galerie présente aux visiteurs l'histoire des fouilles, les méthodes des archéologues et la dévastation environnementale causée par l'éruption volcanique. Un terminal informatique avec un modèle navigable en 3D de la Villa A et des images numérisées au laser d'Oplontis B permettra aux visiteurs de relier les objets exposés aux sites archéologiques, à la fois tels qu'ils sont aujourd'hui et tels que les archéologues ont reconstitué leur aspect ancien.

Le musée a prévu un certain nombre d'événements liés à l'exposition, notamment des conférences, des visites, des activités familiales et des projections de films. Un catalogue imprimé sera disponible dans la boutique du musée.


Coffre fort de Pompéi - Histoire

J'ai enfin eu la chance de jeter un œil à certains des liens envoyés après mon précédent article sur la Pompeia de Saratoga Springs (merci à ceux d'entre vous qui ont commenté cela !). En particulier, je me demandais ce qui était arrivé à ce bâtiment (après tout, le Pompejanum d'Aschaffenburg peut encore être visité aujourd'hui), et j'étais intrigué par l'idée que ce magnifique bâtiment puisse maintenant être la base d'une entreprise de publicité. J'ai donc cherché sur Google « Pompeia », « Saratoga Springs » et « publicité » et j'ai trouvé le nom de la société de publicité, Palio. Un bref échange d'e-mails avec Lori Goodale à Palio a révélé que Palio est en effet basé à Pompéia. Lori a très utilement partagé les informations que Palio détient dans leurs dossiers sur le bâtiment et une photographie actuelle de l'atrium. Voici donc mon histoire en pot de la Pompeia, basée sur ce que Lori m'a donné et quelques choses supplémentaires que j'ai pu déterrer.
Le Pompeia a été construit en 1889 par Franklin Webster Smith, quincaillier et architecte de Boston, autrefois surnommé « Reconstruction Smith ». Il avait déjà construit la Villa Zorayda à St Augustine, en Floride (un palais maure) et l'hôtel Casa Monica, également à St. Augustine (un autre château maure mais à une échelle qui semble beaucoup plus grande, le site Web contient des images historiques de l'hôtel, qui sont ravissantes). Smith a été décrit comme «un homme de vision et de prévoyance» qui voulait à la fois améliorer la prospérité de Saratoga et son statut culturel et intellectuel. Apparemment, il avait un dégoût personnel pour les courses de chevaux et le jeu, pour lesquels Saratoga était célèbre. Il continuerait à concevoir les salles des anciens à Washington D.C. Il y avait une mosaïque « Salve » dans les robinets, avec la salle des porteurs de chaque côté et une mosaïque de canem de grotte à l'entrée de l'atrium. Tous les meubles de l'atrium - tables, chaises, canapés, instruments de musique, trépieds, candélabres - ont été copiés à partir d'originaux du musée de Naples ou de peintures murales trouvées à Pompéi ou à Herculanum. Cabinets de bustes d'ancêtres et archives familiales, situés dans le tablinum. Ici, le plafond était décoré de copies de mosaïques de la Villa de Diomède (je ne sais lesquelles !). Il y avait des copies de rouleaux de papyrus et une réplique d'un coffre-fort du musée de Naples. Il y avait une salle de conférence décorée d'une peinture de la « Grandeur de Rome à l'époque de Constantin », 50 pieds de long sur 11 pieds de haut. Ce tableau a été gravement endommagé dans un incendie (voir ci-dessous). L'intention de Smith était que la Pompeia devienne une excursion annuelle pour toutes les écoles et tous les collèges à « une journée de route » de Saratoga. Le prix d'entrée était de 50 cents et pendant quelques brèves années, Pompéia était une destination touristique célèbre. Smith avait également d'autres projets pour Saratoga, mais la majorité d'entre eux n'ont jamais vu le jour. Il a fait faillite et les banques ont été saisies sur la Pompeia en 1906. Cependant, le bâtiment est toujours debout et a connu (ou peut-être subi) une histoire variée depuis 1906. En 1914, la Pompeia a été achetée par la Masonic Hall Association et a été utilisée par le Maçons locaux depuis 30 ans. La veille de Noël 1926, un incendie a détruit certaines parties de la Pompeia, y compris de nombreuses reliques romaines et un couloir de peintures murales et d'objets égyptiens. Le photographe local George S. Bolser était un enfant lorsque cela s'est produit et s'est souvenu de momies égyptiennes qui couvaient dans la rue pendant que la police chassait des enfants curieux ! Les maçons ont vendu le Pompeia en 1952 et il est devenu une synagogue et un centre communautaire juif jusqu'en 1989. Je n'ai pas pu découvrir comment le bâtiment a été utilisé entre 1989 et 1999 (l'année où Palio a emménagé). Ci-dessous, une photo de l'atrium de la Pompeia aujourd'hui. J'aime les colonnes vertes et la peinture de ce que je pense être le circuit de Saratoga en arrière-plan.

Sauvetage de Pompéi : points saillants des objets

Sauvetage de Pompéi : Marine, Empire, Catastrophe est actuellement exposé au Australian National Maritime Museum à Darling Harbour. Il s'agit d'une exposition relativement petite avec des objets d'origine internationale provenant du Musée national d'archéologie de Naples ainsi que des fouilles de Pompéi et d'Herculanum.

Cette exposition ne se limite pas à Pompéi et Herculanum. Le film d'ouverture en 3D met en scène l'éruption du mont Vésuve en 79 après JC. Mais une fois que vous entrez dans l'exposition elle-même, il raconte l'histoire du commerce maritime romain et de la marine romaine. Cela fournit le contexte du premier sauvetage de civils par la marine connu à la suite de l'éruption menée par le commandant, Pline l'Ancien.

Sauvetage de Pompéi prend environ une heure à parcourir si, comme je l'ai fait, vous lisez 70% ou plus des étiquettes ! L'avantage de sa petite taille, c'est que vous pouvez prendre le temps de regarder de près les objets. Dans cet article, j'ai mis en évidence une poignée d'artefacts de cette exposition.

Balle de baliste

Sur la gauche, vous verrez une boule assez grosse. Pas pour jouer avec, c'est un exemple de missile de pierre lancé par une baliste romaine - un type de catapulte. Dans les murs entourant Pompéi, il reste encore des traces de trous de la taille d'une balle de baliste. Les dommages sont la preuve du siège qui menaçait la ville après la révolte de Pompéi contre l'empire en 89 av.

Miche de pain

Aucune exposition sur les villes du Vésuve ne pourrait se passer d'un objet aussi emblématique ! Lors de l'éruption du mont Vésuve en 79 après JC, cette miche de pain a été carbonisée et conservée. Cela m'étonne toujours de penser que ce pain aurait pu être acheté par un Herculanéen local pour sa famille, sans cet événement catastrophique incroyable. Envie d'en savoir plus sur la fabrication du pain dans l'ancienne Herculanum ? Regardez cette vidéo.

Coffre fort

Cette exposition comprend principalement des objets de petite et moyenne taille. Alors, quand vous marchez au détour d'un coin et que ce coffre-fort pompéien vous confronte, cela a certainement un effet époustouflant !

Articles de table en verre

J'ai toujours aimé les objets anciens en verre coloré, des témoignages si fragiles du monde antique ! Ici, nous avons un bol et deux pichets trouvés à Pompéi, considérés comme des objets de luxe par les Romains. Soit dit en passant, c'est un si bel arrangement d'artefacts!

Un relief en pierre

Ce relief représente deux anciens navires de guerre romains et leurs soldats. J'ai trouvé cela fascinant, car il est assez difficile de trouver des restes physiques de navires de guerre romains aujourd'hui. Une grande partie de ce que nous savons de ces navires provient de frises et de reliefs comme celui-ci. En 1999, il y a eu une découverte étonnante de neuf navires marchands romains – en savoir plus à ce sujet ici.

‘Pompéi Commerçant’

Non pas un artefact ‘Pompeii Trader’ est un interactif numérique de l'exposition. Souvent, les interactions muséales sont plutôt décevantes, mais celle-ci est plutôt cool. Je suis sûr que c'est principalement pour les enfants, mais les adultes peuvent certainement en profiter aussi ! Dans ‘Pompeii Trader’, vous devenez un ancien marchand chargé de visiter différents magasins de Pompéi pour approvisionner votre navire avec les marchandises commerciales les plus lucratives. Au fur et à mesure que vous avancez, vous découvrez les différents types de marchandises échangées dans l'ancien empire romain et au-delà ! Envie de garum quelqu'un?


Contenu

Dans le nord de la Bretagne, 62 après JC, une tribu de cavaliers celtes est brutalement anéantie par les Romains dirigés par Corvus (Kiefer Sutherland). Le seul survivant, un garçon nommé Milo, dont la mère Corvus a personnellement tué, est capturé par des marchands d'esclaves.

Dix-sept ans plus tard, à Londinium en 79 ap. Milo est bientôt amené à Pompéi avec ses compagnons esclaves. Sur la route, ils voient un cheval tomber en tirant une calèche transportant Cassia (Emily Browning), de retour après un an à Rome, et sa servante Ariane (Jessica Lucas). Milo tue le cheval pour mettre fin à ses souffrances et Cassia est attirée par lui. Cassia est la fille du gouverneur de la ville Severus (Jared Harris) et de sa femme Aurelia (Carrie-Anne Moss). Severus espère que le nouvel empereur Titus investira dans des plans pour reconstruire Pompéi, malgré l'avertissement de Cassia selon lequel Rome deviendrait plus corrompue. Felix (Dalmar Abuzeid), un serviteur, emmène le cheval de Cassia Vires pour une promenade pour être englouti lorsqu'un tremblement de terre du mont Vésuve ouvre le sol sous lui.

À Pompéi, Milo développe une rivalité avec Atticus (Adewale Akinnuoye-Agbaje), un gladiateur champion qui, selon la loi romaine, sera libéré après avoir remporté une victoire supplémentaire. Les gladiateurs sont exhibés lors d'une fête où Corvus, maintenant sénateur, dit à Severus que l'empereur n'investira pas dans ses plans mais qu'il le fera lui-même. Il est révélé que Cassia a quitté Rome pour échapper aux avances de Corvus. Lorsqu'un tremblement de terre rend certains chevaux anxieux, Milo aide à les calmer. Il emmène ensuite Cassia faire un tour et lui dit qu'ils ne peuvent pas être ensemble. De retour à la villa, Corvus est prêt à tuer Milo (ne le reconnaissant pas du massacre du village), mais Cassia plaide pour la vie de Milo. Milo est fustigé pour ses actions, et Atticus admet son respect pour son rival alors qu'ils se préparent à s'affronter lors du prochain festival.

Dans l'amphithéâtre de Pompéi, pour punir Milo, Corvus ordonne qu'il soit tué lors de la première bataille, et le méchant entraîneur Bellator (Currie Graham) convainc Graecus de sacrifier également Atticus. Les deux hommes, et d'autres gladiateurs, sont enchaînés à des rochers alors que d'autres gladiateurs sortent en tant que soldats romains, pour recréer la victoire de Corvus sur les Celtes. En travaillant ensemble, Milo et Atticus survivent à la bataille. Atticus réalise que les Romains n'honoreront jamais sa liberté. Pendant la bataille, Corvus force Cassia à accepter de l'épouser en menaçant de faire tuer sa famille pour trahison présumée contre l'empereur. Lorsque Milo et Atticus gagnent, Cassia défie Corvus en leur tenant un « pouce levé » pour qu'ils vivent, et Corvus l'a emmenée à la villa pour être enfermée. Prétendant qu'un tremblement de terre est un signe de Vulcain, Corvus demande à son officier Proculus (Sasha Roiz) de combattre Milo en tête-à-tête. Leur bataille est interrompue lorsque le mont Vésuve entre en éruption, créant des secousses massives qui provoquent l'effondrement de l'arène, envoyant Milo et Proculus s'écraser dans les donjons. Milo ouvre les portes pour permettre à ses camarades gladiateurs d'attaquer les évasions de Proculus, tandis que les gladiateurs tuent Bellator. Voyant Corvus tomber sous une poutre effondrée, Severus essaie de le tuer, mais Corvus le poignarde et s'échappe.

L'éruption envoie des débris enflammés pleuvoir sur la ville alors que la population tente de fuir vers le port. Une boule de feu détruit et coule un navire, tuant Graecus en fuite. Avant de mourir, Aurélia dit à Milo que Cassia est à la villa. Milo se précipite vers la villa et parvient à sauver Cassia, mais Ariane est tuée lorsque la villa s'effondre dans la mer Méditerranée. Atticus essaie d'atteindre le port, mais un tsunami créé par le volcan s'abat sur la ville, détruisant le port et les murs extérieurs, et brisant plusieurs navires. Retrouvant Atticus, Milo suggère de chercher dans l'arène des chevaux pour s'échapper. Alors que les gladiateurs affrontent des soldats romains dans l'arène, Cassia est enlevée par Corvus après avoir retrouvé les corps de ses parents. Atticus demande à Milo de poursuivre le char transportant les deux pendant qu'il combat Proculus. Atticus est mortellement blessé dans le duel, mais parvient néanmoins à tuer Proculus.

Milo poursuit Corvus à travers la ville à la fois pour éviter les boules de feu et l'effondrement des infrastructures. Cassia parvient à se libérer avant que le char ne s'écrase sur le temple d'Apollon. Milo et Corvus se battent alors qu'une boule de feu détruit le temple. Cassia enchaîne Corvus à un bâtiment, alors que Milo déclare qui il est, que Corvus a tué sa famille et maintenant ses dieux viennent punir le sénateur. Milo et Cassia partent alors qu'une poussée pyroclastique se précipite dans la ville, incinérant Corvus. Dans l'arène, Atticus proclame fièrement qu'il meurt en homme libre avant d'être consumé par la coulée pyroclastique. Aux abords de la ville, le cheval secoue Milo et Cassia. Milo dit à Cassia de le quitter, réalisant que le cheval n'est pas assez rapide pour les porter tous les deux. Au lieu de cela, elle envoie le cheval, ne voulant pas passer ses derniers instants à courir et sachant qu'ils ne peuvent pas dépasser la vague. Milo embrasse Cassia alors que la vague les engloutit. Le dernier plan est celui des corps pétrifiés du duo, enfermés dans une étreinte éternelle.

Le film a été tourné à Toronto, au Canada, de mars à juillet 2013, [18] principalement dans les installations de Kipling Avenue de Cinespace Film Studios. Constantin Film et Don Carmody Productions ont précédemment choisi Cinespace comme lieu de tournage pour Resident Evil : Châtiment et The Mortal Instruments: La Cité des ténèbres. [19]

L'homme principal Kit Harington a suivi un entraînement épuisant pour le film afin de se muscler pour le rôle. Harington a déclaré qu'il avait "voulu faire une transformation corporelle pour quelque chose - c'était l'un de ces processus que je n'avais jamais vraiment fait auparavant. J'en suis devenu obsédé. Au point où j'allais au gymnase trois fois par jour pendant six jours par semaine. Je devenais épuisé. Alors l'entraîneur est intervenu et m'a dit : "Écoutez, vous n'avez pas besoin de subir tout cela. C'est une dysmorphie corporelle maintenant." [20]

Pompéi était la quatrième fois que le réalisateur Anderson utilisait des caméras 3D dans ses films, la première étant Resident Evil : l'au-delà en 2010. Resident Evil les producteurs Jeremy Bolt et Don Carmody ont retrouvé Anderson pour le film. FilmDistrict a acheté les droits de distribution aux États-Unis et, en raison de la relation de Sony avec les cinéastes, ils ont choisi de sortir le film avec TriStar Pictures. [3] Summit Entertainment, qui a sorti Anderson's Les trois Mousquetaires, a géré les ventes de distribution en dehors de l'Allemagne et des États-Unis (via Lionsgate).

Billetterie Modifier

Pompéi a encaissé dix millions lors de son week-end d'ouverture, terminant troisième, face à une forte concurrence de Le film Lego. [21] Au 30 juin 2014, le film a rapporté 23,2 millions de dollars en Amérique du Nord et 78,6 millions de dollars dans d'autres territoires pour un total mondial de 117,8 millions de dollars. [8]

Le film a remporté le Golden Screen Award de l'Académie canadienne du cinéma et de la télévision pour 2014 en tant que film canadien le plus rentable de l'année. [22]

Réponse critique Modifier

Le site Web d'agrégation de critiques Rotten Tomatoes attribue au film une note de 27% sur la base de 162 critiques, avec une note moyenne de 4,36 sur 10. poids pour s'élever à plus qu'un plaisir coupable." [23] Sur Metacritic, le film a un score global de 39 sur 100 basé sur 33 critiques, indiquant "les critiques généralement défavorables". [24] Les auditoires interrogés par la société d'études de marché CinemaScore ont donné une note moyenne de « B » sur une échelle de A+ à F. [25]

Certains critiques étaient plutôt favorables, comme le montre la critique de Vulture.com qui résumait le film comme ". pas une histoire particulièrement originale, mais elle galope avec un joli clip, avec les gentils convenablement galants et essoufflés et les méchants convenablement suffisants et hargneux Et qu'il s'agisse de batailles de gladiateurs élaborées ou d'une poursuite en char à travers une ville en feu, Anderson dirige avec précision, rythme et cruauté - il a l'œil et l'oreille pour la violence, pour l'impact viscéral d'une mise à mort. À son meilleur, il crée des séquences d'action dans lesquelles vous sentez que tout peut arriver, même si vous savez généralement comment elles vont tourner. Et celles de Pompéi sont plus engageantes que celles de n'importe quel film de super-héros que j'ai vu l'année dernière. Pendant ce temps, la catastrophe rend les méchants encore plus mesquins , et les amants dévoués encore plus romantiques. C'est tout ce qu'il devrait être. De Bulwer-Lytton à Leone, l'histoire de Pompéi n'a jamais été schlock : ce n'est pas la Bible, et ce n'est pas Homère. Dans ce magnifique , idiot, ex citant nouvelle version, il trouve son niveau. Pompéi 3-D veut simplement divertir. Et il le fait, fièrement." [26]

Harington a ensuite plaisanté sur la réception du film le Saturday Night Live, remarquant que le film était "plus un désastre que l'événement sur lequel il était basé". [27]

Distinctions Modifier

Prix Date de la cérémonie Catégorie Destinataire(s) Résultat Réf(s)
Prix ​​Framboise d'Or 21 février 2015 Pire acteur de soutien Kiefer Sutherland Nommé [28]
Prix ​​Écran d'Or : Long métrage 1er mars 2015 Réalisation en direction artistique, réalisation en conception de costumes, réalisation en son global, réalisation en montage sonore, réalisation en effets visuels Pompéi A gagné [22] [29]

Le film s'appuie pour sa reconstitution d'événements historiques sur deux lettres de Pline le Jeune à l'historien romain Tacite. Il s'ouvre sur la citation de Pline : « On pouvait entendre les cris des femmes, les gémissements des nourrissons et les cris des hommes, certains appelaient leurs parents, d'autres leurs enfants ou leurs épouses, essayant de les reconnaître à leur voix. Les gens pleuraient leur propre destin ou celui de leurs parents, et il y en avait qui priaient pour la mort dans leur terreur de mourir. Beaucoup demandaient l'aide des dieux, mais encore plus imaginaient qu'il n'y avait plus de dieux, et que l'univers était plongé dans les ténèbres éternelles pour toujours." [30] Anderson est devenu amoureux de ses écrits, en particulier leur élément quasi fantastique et leur éloquence, dont l'influence peut être vue tout au long du film dans la destruction de Pompéi. [31]

La représentation de l'éruption est basée sur des éruptions qui se sont produites partout dans le monde au cours des dix dernières années. Anderson cite l'éruption volcanique de l'Etna en Italie et diverses éruptions de volcans japonais comme exemples spécifiques d'éruptions volcaniques que l'équipe de production a observées à travers des images capturées sur film. [31] De plus, Anderson voulait représenter la foudre qui est souvent vue dans le nuage de cendres au-dessus des éruptions, comme il ne l'avait jamais vu auparavant, et il sentit que c'était à la fois magnifique et très terrifiant. L'équipe d'animation était tellement soucieuse du réalisme de l'éruption qu'elle aurait toujours de vraies photographies et des images d'éruptions réelles visibles sur des écrans séparés pendant qu'elle assemblait l'éruption du Vésuve pour le film. [31] Les affirmations de Rosaly Lopes, volcanologue au Jet Propulsion Laboratory de la NASA à Pasadena, en Californie, soutiennent le travail d'Anderson, déclarant que le film "a capturé de manière réaliste les tremblements de terre qui ont précédé l'éruption, les explosions et les flux pyroclastiques de cendres chaudes et de gaz qui ont enterré la ville et ses habitants. [32]

La représentation de la ville était basée sur les ruines survivantes de Pompéi. Pour assurer une précision totale, tous les plans de la ville antique ont été construits sur des images existantes des ruines. Anderson déclare : « nous ferions un vrai coup d'hélicoptère au-dessus des ruines de la ville afin que nous sachions que nous obtenions la bonne disposition de la ville. Ensuite, nous projeterions une image générée par ordinateur au-dessus de la vraie photographie. comment nous avons précisé l'architecture de la ville." [31] Sarah Yeomans, archéologue à l'USC, a loué l'attention portée aux détails dans la représentation de Pompéi dans le film, notant, par exemple, les pavés surélevés dans les rues, les graffitis politiques sur les bâtiments et l'amphithéâtre où combats de gladiateurs se déroule. [32]

Anderson a décrit d'autres aspects du film comme étant moins rigoureusement historiques. Par exemple, il déclare que le calendrier des événements a été compacté afin de maintenir les niveaux d'intensité élevés. Sa représentation de certains aspects de l'éruption, en particulier l'inclusion de boules de feu tombant du ciel, a été incluse pour un effet dramatique plutôt que pour une précision historique. [31] Il a également reçu des critiques mineures de Yeomans pour son portrait de femmes, qui n'auraient pas été vues seules en ville, impliquées dans les affaires politiques, ni portant les vêtements révélateurs qu'elles portaient dans le film. [32] Anderson a dépeint ces femmes plus selon les goûts modernes. Les personnages eux-mêmes sont fictifs. Anderson a trouvé l'inspiration pour eux dans de vraies personnes, représentant le célèbre plâtre des "amoureux jumeaux" de Pompéi comme Milo et Cassia, et trouvant l'inspiration pour Atticus dans les moulages de l'homme recroquevillé. Anderson a déclaré avoir reçu l'approbation de chaque vulcanologue et historien à qui il a montré le film, ayant reçu "des notes élevées pour l'exactitude scientifique et historique", ce que l'équipe recherchait. [31]


Restez informé en un coup d'œil grâce au Top 10 des histoires quotidiennes

Des décennies de découvertes archéologiques ont été exposées au public lundi à Pompéi, mettant davantage en lumière l'ancienne ville romaine détruite par une éruption volcanique il y a près de 2 000 ans.

L'un est une boîte à outils de sorcier comprenant des dizaines d'amulettes, bagues, statuettes et autres porte-bonheur en ivoire, bronze, céramique émaillée et ambre - qui n'étaient clairement pas suffisants pour protéger la ville de la catastrophe.

"C'est l'une des choses les plus particulières que nous ayons trouvées lors de nos fouilles : des amulettes que nous avons trouvées dans une boîte dans une maison. qui semblent appartenir à une femme – ou à un homme, peut-être – qui a utilisé la magie », a déclaré Massimo Osanna, directeur du parc archéologique de Pompéi près de Naples, dans le sud de l'Italie.

Il s'exprimait lors de l'inauguration de l'Antiquarium, un musée rénové abritant des statues de bronze, des fresques, des bijoux en or et en argent ainsi que les moulages obsédants de ceux qui ont été tués lors de l'éruption du Vésuve en octobre 79 après JC.

"Vous avez quelques-uns des objets les plus importants découverts ici depuis le 19ème siècle. Alors vraiment, cet Antiquarium vous emmène à travers les siècles de l'histoire de Pompéi, jusqu'au jour fatidique de l'éruption", a déclaré Osanna à l'AFP.

La salle qui relate les derniers jours de la ville est "la partie la plus poignante (de l'exposition)", a ajouté l'archéologue italien.

Les moulages en plâtre des morts, y compris les petits enfants, ont été réalisés en remplissant les vides laissés par leurs corps dans les couches de cendres calcifiées.

Osanna dirige le parc de Pompéi depuis 2014 et a supervisé un grand projet de conservation, principalement financé par l'Union européenne, qui a revitalisé un site du patrimoine mondial de l'UNESCO autrefois en proie à la négligence et à l'effondrement de bâtiments.

Le mois dernier, les archéologues ont annoncé la découverte unique d'un thermopolium, un bar de restauration rapide.

Il avait des décorations polychromes survivantes et des traces de nourriture et de vin qui offraient un aperçu sans précédent des habitudes de grignotage des anciens Romains.

Une équipe a trouvé des fragments d'os de canard ainsi que des restes de porcs, de chèvres, de poissons et d'escargots dans des pots en terre cuite, dont l'un " dégageait une très forte odeur de vin ", a déclaré l'archéologue Teresa Virtuoso.

Les fresques décorant le site comprenaient des slogans et des graffitis électoraux, griffonnés sur l'image d'un chien, dans lesquels un homme – présumé être un ancien esclave – était accusé d'avoir pratiqué des relations sexuelles avec des chiens.

En 2019, Pompéi a accueilli plus de 3,9 millions de visiteurs, ce qui en fait la troisième destination touristique d'Italie après le complexe du Colisée et du forum romain et les Galeries des Offices à Florence.

Mais, comme la plupart des autres sites culturels en Italie, il a été pour la plupart fermé ces derniers mois en raison de la pandémie de coronavirus.

Il a rouvert le 18 janvier mais a admis moins de 100 visiteurs par jour, contre une moyenne d'environ 8 000 avant Covid-19.

"Nous avons perdu 80% de nos visiteurs, et cela signifie également 80% de nos revenus de billets", a déclaré Osanna, ajoutant que le site devait compter sur de généreuses subventions du ministère italien de la Culture pour continuer.

Lundi, le vaste parc archéologique paraissait désert, hormis les journalistes venus pour l'ouverture du musée et la présence habituelle d'archéologues, restaurateurs, gardiens et guides touristiques au chômage.

Son état actuel est surréaliste, mais Osanna a déclaré que c'était néanmoins un bon moment pour visiter.

"C'est presque comme si vous pouviez voir l'âme intérieure de Pompéi, son esprit", a-t-il déclaré.

« C'est une ville abandonnée, et la voir vide de touristes vous fait peut-être réfléchir davantage à la terrible catastrophe qui a mis fin à jamais à la vie ici et réduit au silence un endroit qui était animé. »


Vésuve

Nos rédacteurs examineront ce que vous avez soumis et détermineront s'il faut réviser l'article.

Vésuve, aussi appelé Le mont Vésuve ou italien Vésuve, volcan actif qui s'élève au-dessus de la baie de Naples dans la plaine de Campanie dans le sud de l'Italie. Sa base ouest repose presque sur la baie. La hauteur du cône en 2013 était de 4 203 pieds (1 281 mètres), mais elle varie considérablement après chaque éruption majeure. À environ 1 968 pieds (environ 600 mètres), une haute crête semi-circulaire, appelée mont Somma, commence, ceignant le cône au nord et s'élevant à 3 714 pieds (1 132 mètres). Entre le mont Somma et le cône se trouve la Valle del Gigante (vallée des géants). Au sommet du cône se trouve un grand cratère d'environ 1 000 pieds (environ 305 mètres) de profondeur et 2 000 pieds (environ 610 mètres) de diamètre s'est formé lors de l'éruption de 1944. Plus de deux millions de personnes vivent dans les environs du Vésuve et sur ses pentes inférieures. Il y a des villes industrielles le long de la côte de la baie de Naples et de petits centres agricoles sur les pentes nord.

Le Vésuve est probablement né il y a un peu moins de 200 000 ans. Bien qu'étant un volcan relativement jeune, le Vésuve était en sommeil depuis des siècles avant la grande éruption de 79 ce qui a enseveli les villes de Pompéi, Oplontis et Stabiae sous les cendres et les lapilli et la ville d'Herculanum sous une coulée de boue. L'écrivain Pline le Jeune, qui séjournait à l'ouest de Naples, fit un excellent récit de la catastrophe dans deux lettres à l'historien Tacite. Entre les années 79 et 1037, plusieurs éruptions ont été signalées, dont celles survenues en 203, 472, 512, 685, 787, 968, 991, 999 et 1007. Les explosions de 512 étaient si graves que Théodoric le Goth a libéré le peuple vivant sur les pentes du Vésuve du paiement des impôts.

Après quelques siècles d'accalmie, une série de tremblements de terre, d'une durée de six mois et augmentant progressivement en violence, a précédé une éruption majeure qui a eu lieu le 16 décembre 1631. De nombreux villages sur les pentes du volcan ont été détruits, environ 3000 personnes ont été tuées, la coulée de lave a atteint la mer et le ciel s'est assombri pendant des jours. Après 1631, le caractère éruptif du volcan a changé et l'activité est devenue continue. Deux stades ont pu être observés : quiescent et éruptif. Au cours de la phase de repos, la bouche du volcan serait obstruée, tandis qu'au stade éruptif, elle serait presque continuellement ouverte.

Entre 1660 et 1944 plusieurs de ces cycles ont été observés. Des éruptions paroxystiques sévères (soudain récurrentes), concluant un stade éruptif, se sont produites en 1660, 1682, 1694, 1698, 1707, 1737, 1760, 1767, 1779, 1794, 1822, 1834, 1839, 1850, 1855, 1861, 1868, 1872 , 1906, 1929 et 1944. Les stades éruptifs variaient en durée de 6 mois à 30 3 /4 années. Les stades de repos variaient de 18 mois à 7 1 /2 années.

L'étude scientifique du volcan n'a commencé qu'à la fin du XVIIIe siècle. Un observatoire a été ouvert en 1845 à 1 995 pieds (608 mètres), et au 20ème siècle de nombreuses stations ont été installées à différentes hauteurs pour faire des mesures volcanologiques. Un grand laboratoire et un tunnel profond pour les mesures sismo-gravimétriques ont également été construits.

The slopes of Vesuvius are covered with vineyards and orchards, and the wine grown there is known as Lacrima Christi (Latin for “tears of Christ”) in ancient Pompeii the wine jars were frequently marked with the name Vesuvinum. Higher up, the mountain is covered with copses of oak and chestnut, and on the northern side along the slopes of Mount Somma the woods proceed to the very summit. On the western side the chestnut groves give way above 2,000 feet to undulating plateaus covered with broom, where the crater left by the great eruption of the year 79 ce has been filled in. Still higher, on the slopes of the great cone and on the inner slope of Mount Somma, the surface is almost barren during quiescent periods it is covered by tufts of meadow plants.

The soil is very fertile, and in the long period of inactivity before the eruption of 1631 there were forests in the crater and three lakes from which pasturing herds drank. Vegetation on the slope dies off during eruptive periods because of the volcanic gases. After the eruption of 1906, forests were planted on the slopes in order to protect inhabited places from the flows of mud that usually occur after violent eruptions, and in the fertile soil the trees grew rapidly.

In 73 bce the gladiator Spartacus was besieged by the praetor Gaius Claudius Glaber on the barren summit of Mount Somma, which was then a wide, flat depression walled by rugged rocks festooned with wild vines. He escaped by twisting ropes of vine branches and descending through unguarded fissures in the rim. Some paintings excavated in Pompeii and Herculaneum represent the mountain as it looked before the eruption of 79 ce , when it had only one peak.

The Editors of Encyclopaedia Britannica This article was most recently revised and updated by Amy McKenna, Senior Editor.


Pompeii shows off treasures, sorcerer’s magic charms

Restorers work in the new area of the 'Thermopolium' at the archaeological site of Pompeii, near Naples. — ETX Studio pic

Follow us on Instagram and subscribe to our Telegram channel for the latest updates.

ROME, Jan 27 — Decades worth of archaeological finds went on public display Monday in Pompeii, shedding further light on the ancient Roman city destroyed by a volcanic eruption nearly 2,000 years ago.

One is a sorcerer’s toolbox including dozens of amulets, rings, statuettes and other good luck charms made of ivory, bronze, glazed ceramics and amber — that were clearly not enough to protect the city from doom.

“It’s one of the most peculiar things we found during our excavations: amulets we found in a box in a house. which seem to belong to a woman — or a man, perhaps — who used magic,” said Massimo Osanna, the director of the Pompeii archaeological park near Naples in southern Italy.

He was speaking at the inauguration of the Antiquarium, a refurbished museum housing bronze statues, frescoes, gold and silver jewels as well as the haunting casts of those killed when Vesuvius erupted in October 79 AD.

“You have some of the most important objects uncovered here since the 19th century. So really, this Antiquarium takes you through the centuries of Pompeii’s history, up until the fateful day of the eruption,” Osanna told AFP.

The room that chronicles the last days of the city is “the most poignant part (of the exhibition),” the Italian archaeologist added.

The plaster casts of the dead, including small children, were made by filling voids left by their bodies in the calcified layers of ash.

Strong stench of wine

Osanna has headed the Pompeii park since 2014 and overseen a major conservation project, mostly funded by the European Union, which revitalised a Unesco world heritage site formerly plagued by neglect and building collapses.

Last month, archaeologists announced the unique discovery of a thermopolium, a fast-food bar.

It had surviving polychrome decorations and traces of food and wine that offered an unprecedented glimpse of the snacking habits of the ancient Romans.

A team found duck bone fragments as well as the remains of pigs, goats, fish and snails in earthenware pots, one of which “gave off a very strong stench of wine”, archaeologist Teresa Virtuoso said.

The frescoes decorating the site included electioneering slogans and graffiti, scribbled over the image of a dog, in which a man — presumed to be a former slave — was accused of practising sex with dogs.

‘Reduced to silence’

In 2019, Pompeii had more than 3.9 million visitors, making it Italy’s third most popular tourist destination after the Colosseum and Roman forum complex and the Uffizi Galleries in Florence.

But, like most other cultural sites in Italy, it has been mostly shut in recent months due to the coronavirus pandemic.

It reopened on January 18 but has admitted fewer than 100 visitors per day, compared to a pre-Covid-19 average of around 8,000.

“We’ve lost 80 per cent of our visitors, and this also means 80 percent of our ticket revenues,” Osanna said, adding that the site had to rely on generous subsidies from the Italian culture ministry to keep going.

On Monday, the vast archaeological park looked deserted, save for the journalists who came for the museum opening and the usual presence of archaeologists, restorers, guardians and unemployed tourist guides.

Its current state is surreal, but Osanna said it was nevertheless a great time to visit.

“It is almost as if you can see Pompeii’s inner soul, its spirit,” he said.

“This is an abandoned city, and seeing it empty of tourists perhaps makes you think harder about the dreadful catastrophe that forever ended life here and reduced to silence a place that was bustling.” — ETX Studio


Pompeii shows off treasures, sorcerer’s magic charms

Decades worth of archaeological finds went on public display Monday in Pompeii, shedding further light on the ancient Roman city destroyed by a volcanic eruption nearly 2,000 years ago.

One is a sorcerer’s toolbox including dozens of amulets, rings, statuettes and other good luck charms made of ivory, bronze, glazed ceramics and amber — that were clearly not enough to protect the city from doom.

“It’s one of the most peculiar things we found during our excavations: amulets we found in a box in a house… which seem to belong to a woman — or a man, perhaps — who used magic,” said Massimo Osanna, the director of the Pompeii archaeological park near Naples in southern Italy.

He was speaking at the inauguration of the Antiquarium, a refurbished museum housing bronze statues, frescoes, gold and silver jewels as well as the haunting casts of those killed when Vesuvius erupted in October 79 AD.

“You have some of the most important objects uncovered here since the 19th century. So really, this Antiquarium takes you through the centuries of Pompeii’s history, up until the fateful day of the eruption,” Osanna told AFP.

The room that chronicles the last days of the city is “the most poignant part (of the exhibition),” the Italian archaeologist added.

The plaster casts of the dead, including small children, were made by filling voids left by their bodies in the calcified layers of ash.

Strong stench of wine

Osanna has headed the Pompeii park since 2014 and overseen a major conservation project, mostly funded by the European Union, which revitalized a UNESCO world heritage site formerly plagued by neglect and building collapses.

Last month, archaeologists announced the unique discovery of a thermopolium, a fast-food bar.

It had surviving polychrome decorations and traces of food and wine that offered an unprecedented glimpse of the snacking habits of the ancient Romans.

A team found duck bone fragments as well as the remains of pigs, goats, fish and snails in earthenware pots, one of which “gave off a very strong stench of wine”, archaeologist Teresa Virtuoso said.

The frescoes decorating the site included electioneering slogans and graffiti, scribbled over the image of a dog, in which a man — presumed to be a former slave — was accused of practicing sex with dogs.

‘Reduced to silence’

In 2019, Pompeii had more than 3.9 million visitors, making it Italy’s third most popular tourist destination after the Colosseum and Roman forum complex and the Uffizi Galleries in Florence.

But, like most other cultural sites in Italy, it has been mostly shut in recent months due to the coronavirus pandemic.

It reopened on Jan. 18 but has admitted fewer than 100 visitors per day, compared to a pre-COVID-19 average of around 8,000.

“We’ve lost 80% of our visitors, and this also means 80% of our ticket revenues,” Osanna said, adding that the site had to rely on generous subsidies from the Italian culture ministry to keep going.

On Monday, the vast archaeological park looked deserted, save for the journalists who came for the museum opening and the usual presence of archaeologists, restorers, guardians and unemployed tourist guides.

Its current state is surreal, but Osanna said it was nevertheless a great time to visit.

“It is almost as if you can see Pompeii’s inner soul, its spirit,” he said.

“This is an abandoned city, and seeing it empty of tourists perhaps makes you think harder about the dreadful catastrophe that forever ended life here and reduced to silence a place that was bustling.” NVG


Strong Box From Pompeii - History

54 day Novena to the Blessed Virgin of the Rosary of Pompeii

Among the numerous texts and prayers written by Blessed Bartolo Longo, there is the &ldquoNovena of Petition&rdquo, composed in July of 1879. Having been struck down with typhoid fever, Bartolo Longo wrote it in order to ask for graces in the most desperate cases. Every day he went before the Picture of the Virgin of the Rosary to be inspired and to do some corrections. But one day, owing to a serious worsening of His illness, he taught that the only remedy was to take the Picture of the Virgin from the Chapel and place it in His bedroom. Turning to Saint Catherine of Siena so that she would intercede in His favour with Our Lady, he suddenly recovered. Since then, the Heavenly Mother has been granting graces to anyone prays to Her with the Novena written by Her most profound devotee. In 1894, at Arpino (Italy), Saint Catherine of Siena, represented at the feet of the Virgin in the Pompeiian Icon, appeared to a dying young girl and invited her to recite the Novena and to pray it together with her. At the end of the prayer the young girl was perfectly cured. The Novena, approved by Pope Leo XIII on November 29th, 1887.

Among the many persons prodigiously cured by Our Lady of Pompeii, there is also the Commendatore Agrelli&rsquos daughter of Naples, to whom Our Lady appeared personally in 1884 and told her: &ldquoWhenever you wish to obtain graces from me, make three Novenas of Petition and at the same time recite the fifteen decades of my Rosary and then three Novenas of Thanks&rdquo . The young Fortunatina Agrelli made according to the Virgin&rsquos indications and was miraculously cured.

The Novena consists of 15 decades of the Rosary each day for twenty-seven days in petition then immediately 15 decades each day for twenty-seven days in thanksgiving, whether or not the request has been granted. This is a 54 days novena.

Informations and texts of this novena at Shrine of Pompeii website
use google translate for english

Text of the Novena of Petition to the Blessed Virgin of the Rosary of Pompeii

O Saint Catherine of Siena, my Protectress and Teacher, who from heaven assist your devotees as they recite Mary's Rosary, come to my aid in this moment and deign to recite along with me the Novena to the Queen of the Rosary who has established the throne of her graces in the Valley of Pompeii, that through your intercession I may obtain the grace I desire. Amen.
V. O God, come to my aid.
R. O Lord, make haste to help me.
Glory be to the Father, etc.

I. O Immaculate Virgin and Queen of the Holy Rosary, in these times of dead faith and triumphant impiety you have desired to establish your throne of Queen and Mother in the ancient land of Pompeii, the resting place of deceased pagans. From this place in which idols and demons were worshipped, you today, as the Mother of divine grace, shower the treasures of heavenly mercy far and wide. O Mary, from this throne upon which you graciously reign, turn upon me as well your benign eyes, and have mercy on me who am so greatly in need of your help. Show yourself to me, just as you have shown yourself to so many others, as the true Mother of mercy: while I with all my heart greet you, and invoke you as my Sovereign and Queen of the Holy Rosary.
Hail, Holy Queen

II. Prostrate before your throne, O great and glorious Lady, my soul venerates you amidst the groans and sighs which afflict it beyond measure. In this state of anguish and affliction in which I find myself, I confidently lift up my eyes to you, who have deigned to choose the land of poor and abandoned peasants as your dwelling-place. And there, before the city and amphitheatre where there reign silence and ruin, you, the Queen of Victories, have raised your powerful voice to call from every part of Italy and the Catholic world your devoted sons and daughters, to build a Temple to you. May you now be moved to pity for this soul of mine that lies here humiliated in the mud. Have mercy on me, O my Lady, have mercy on me who am overwhelmingly covered in misery and humiliation. You, who are the extermination of demons, defend me from these enemies besieging me. You, who are the Help of Christians, deliver me from these tribulations which wretchedly oppress me. You, who are our Life, triumph over death which threatens my soul in these dangers to which it is exposed grant to me peace, serenity, love and health. Amen.
Hail, Holy Queen

III. The knowledge that so many have been helped by you, solely because they turned to you with faith, gives me new strength and courage to call upon you in my needs. You once promised St. Dominic that those wishing graces shall receive them through your Rosary. Now I, your Rosary in my hands, dare to remind you, O Mother, of your holy promises. Indeed, you yourself work endless miracles in our times in order to call your children to honour you in the Temple of Pompeii. You therefore long to wipe away our tears, you yearn to relieve our pain! Then I, with my heart bared and with burning faith, call upon you and invoke you: My Mother. Dear Mother. Beautiful Mother. Most Sweet Mother, come to my aid!
Mother and Queen of the Holy Rosary of Pompeii, delay no longer in stretching your powerful hand out to me, to save me: for you see, delay would be my ruin.
Hail, Holy Queen

IV. And to whom else might I go, if not to you who are the Solace of the wretched, the Comforter of the forsaken, the Consolation of the afflicted? I confess to you, my soul is miserable: weighed down by enormous faults, it deserves to burn in hell, unworthy of receiving graces! But are you not the Hope of those who despair, the Mother of Jesus the only mediator between God and humanity, our powerful Advocate by the throne of the Almighty, the Refuge of sinners? Then, only say a word on my behalf to your Son, and He shall hear you. Ask of Him, O Mother, this grace which I am so greatly in need of. (Here express the grace you desire.) You alone can obtain it for me: you who are my only hope, my consolation, my sweetness, my whole life. So I hope. Amen.
Hail, Holy Queen

V. O Virgin and Queen of the Holy Rosary, you who are the Daughter of our Heavenly Father, the Mother of the divine Son, the Bride of the Holy Spirit you who can obtain everything from the Blessed Trinity: I beseech you, seek this grace so necessary for me, provided that it be not an obstacle to my eternal salvation. (Here repeat the grace you desire.) I ask this of you through your Immaculate Conception, your divine Maternity, your joys, your sorrows, your triumphs. I ask it of you through the Heart of your loving Jesus, through those nine months you bore Him in your womb, through the hardships of His life, His bitter passion, His death on the cross, His most holy Name and His most precious Blood. Finally, I ask it of you through your sweetest Heart: in your glorious Name, O Mary, who are the Star of the sea, Our Powerful Lady, the Sea of sorrow, the Gate of Heaven and the Mother of every grace. In you I place my trust and my every hope save me, I pray. Amen.
Hail, Holy Queen

V. Queen of the Holy Rosary, pray for us
R. That we may become worthy of Christ's promises.

Prayer - O God, by His life, death and resurrection your Only Begotten Son obtained for us the fruits of eternal salvation: grant, we beseech you, that by venerating these mysteries of Virgin Mary's Holy Rosary, we imitate what they contain and obtain what they promise. Through Christ, our Lord. Amen.

PRAYERS TO ST. DOMINIC AND TO ST. CATHERINE OF SIENA TO OBTAIN GRACES FROM THE BLESSED VIRGIN OF POMPEII
O holy priest of God and glorious Patriarch, Saint Dominic, who were the friend, the beloved son and the confidant of our heavenly Queen, and who worked many miracles through the power of the Holy Rosary and you, Saint Catherine of Siena, the leading daughter of this Order of the Rosary and a powerful mediator by the throne of Mary and the Heart of Jesus, with whom you exchanged hearts: O my dear holy Saints, consider my needs and pity the state I find myself in. On earth you possessed a heart open to all the miseries of others, and a hand powerful enough to take care of them. And now, in Heaven, neither your charity nor you power has been lessened.
On my behalf then, pray to our Mother of the Rosary and to her Divine Son, for I have great faith that through you I shall obtain the grace I ardently desire. Amen.
Three Glory be to the Father.

Text of the Novena of Thanks to the Blessed Virgin of the Rosary of Pompeii

V. O God, come to my aid.
R. O Lord, make haste to help me.

JE.
Here am I at your feet, O Immaculate Mother of Jesus, who delight in being invoked as Queen of the Rosary of the Valley of Pompeii. Rejoicing in my heart, my soul overwhelmed by the most ardent gratitude, I return to you, my generous Benefactress, mysweet Lady, the Queen of my heart, to you who have truly shown yourself as my Moththe Mother who so dearly loves me. In my laments you heard me, in my afflictions youcomforted me, in my anguish you gave me peace. Sorrows and the pains of death were besieging my heart, and you, O Mother, from your throne in Pompeii, by your compassionate gaze, offered me relief. Who has ever turned to you with confidence and has not been heard? If all the world only knew how good you are, how compassionate with those who suffer, all creatures would turn to you. May you for ever be blessed, O Sovereign Virgin of Pompeii, by me and by everyone, by humanity and by the Angels, by Heaven and by earth. Amen
Glory be to the Father.
Hail, Holy Queen

II.
I offer thanks to God and to you, O divine Mother, for the new favours that have been granted to me through your compassion and mercy. What would have become of me, had you turned your back on my groans and my tears? May the Angels of paradise and the choirs of Apostles, Martyrs, Virgins and Confessors thank you for me. May all the souls of sinners saved by you, who now enjoy the vision of your immortal beauty in heaven, thank you for me. I wish all creatures to join me in loving you, and that all the world repeat the echo of my thanks. What have I to offer you, O Queen, rich in mercy and magnificence? What remains of my life I dedicate to you, and to the propagating of your cult everywhere, O Virgin of the Rosary of Pompeii, through whose invocation the grace of the Lord has visited me. I shall promote the devotion of your Rosary I shall tell everyone of the mercy you have obtained for me I shall always proclaim your goodness towards me, so that others as well, unworthy as I and sinners, may turn to you with confidence.
Glory be to the Father.
Hail, Holy Queen

III.
By what names shall I call you, O snow white dove of peace? By what titles shall I invoke you, whom the holy Doctors called Our Lady of creation, Gate of life, Temple of God, Royal Palace of light, Glory of the heavens, Holy among the Holy, Miracle of miracles, Paradise of the Most High? You are the Treasurer of graces, the Almighty of supplication, indeed, the very Mercy of God which descends upon the unfortunate. Yet I know that your heart takes pleasure also in being invoked as the Queen of the Rosary, of the Valley of Pompeii. And when invoking you in this manner, I hear the sweetness of your mystical Name, O Rose of Paradise, transplanted in the Valley of tears to relieve the sorrows of us banished children of Eve red Rose of charity, more fragrant than all the perfumes of Lebanon, drawing the hearts of sinners to the Heart of God in your Valley by the fragrance of your heavenly sweetness. You are the Rose of everlasting freshness who, nourished by the streams of heavenly waters, planted your roots in soil scorched by a shower of fire a Rose of unblemished beauty, who planted the Garden of the Lord's delights in a land of desolation. May God be exalted, who made your name so wondrous. Bless, O nations, the Name of the Virgin of Pompeii, for all the earth is full of her mercy.
Glory be to the Father.
Hail, Holy Queen

IV.
In the midst of the storms raging about me I lifted my eyes to you, new Star of hope that appeared in our times over the Valley of ruins. From the depths of sorrow I raised my voice to you, O Queen of the Rosary of Pompeii, and I experienced the power of this title so dear to you. Hail, I shall always cry, Hail O Mother of mercy, immense sea of grace, ocean of kindness and compassion! Who shall worthily sing the glories of your Rosary, the victories of your Crown? The world has freed itself of Jesus' arms to become abandoned in those of Satan, yet you make ready to restore it to health in that Valley where Satan devours souls. Triumphant you rode over the ruins of the pagan temples, and upon the decay of idolatry placed the footstool of your rule. You transformed a region of death into a Valley of resurrection and life, and upon the land ruled over by your enemy you established a City of refuge, where you welcome the nations unto their salvation. Behold your children, spread throughout the world, who raised a throne to you in this place, as a testimonial) of your miracles, as a trophy of your mercies. From this throne you have called me also, among your chosen children: upon me a sinner your merciful gaze has rested. May your works be everlastingly blessed, my Lady: and blessed be all the miracles worked by You in this valley of desolation and ruin.
Glory be to the Father
Hail, Holy Queen

V.
May every tongue resound with your glory, O Mary may the evening hand on to the fol-lowing day the harmony of our blessings. Let every generation proclaim you blessed, and let all the regions of the earth and the heavenly choirs repeat, blessed are you. I too shall call you three times blessed with the Angels, the Archangels and the Principalities three times blessed with the angelic Powers, the Virtues of the heavens and the celestial Dominations. I shall proclaim you most Blessed with the Thrones, the Cherubim and the
SerapHim. O my Sovereign Rescuer, may you never turn your merciful gaze away from this family, this nation, the entire Church. Especially, do not deny me the greatest of graces: that I never become separated from you through my weakness. Let me persevere until my last breath in the faith and love with which my soul in this moment burns. And grant that all of us who contribute to the maintenance of your Shrine in Pompeii, and to the building-up of its charitable works, be included in the number of the chosen. O Holy Rosary of my Mother, I press you tightly to my bosom and kiss you with veneration. (Here kiss your rosary.) You are the way leading to every virtue, the treasure of merits for paradise, the pledge of my predestination, the strong chains binding the enemy, the source of peace for those who honour you throughout life, the promise of victory for those kissing you at the point of death. In that last hour I await you, O Mother. Your appearing will be the sign of my salvation ton Rosary shall open before me the gatesof Heaven. Amen
Glory be to the Father
Hail, Holy Queen

V. Queen of the Holy Rosary, pray for us.
. That we may become
Prayer - O God and Father of our Lord Jesus Christ, who taught us to turn to you with confidence and call you: Our Father, who art in heaven O gracious Lord, ever merciful and forgiving: through the intercession of Immaculate Virgin Mary, hear us who take delight in being called children of the Rosary. Accept our humble thanks for the gifts we have received and daily render the throne you have established in the Shrine of Pompeii more glorious and lasting, through the merits of Jesus Christ Our Lord. Amen


Voir la vidéo: Les nouvelles fouilles de Pompéi


Commentaires:

  1. Kirkwood

    Je pense sujet très intéressant. Discutons avec vous dans le PM.

  2. Kamal

    Ce n'est pas toujours le cas.

  3. Voodooran

    Réponse plutôt précieuse

  4. Gareth

    Avec toi je ne suis pas d'accord

  5. Luqman

    Je confirme. Il en va de même. Discutons de cette question.



Écrire un message