Histoire du monde 900-700 av. J.-C. - Histoire

Histoire du monde 900-700 av. J.-C. - Histoire


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

900 avant JC Étrurie - Il est fort probable que les Étrusques soient arrivés en Italie en provenance d'Asie Mineure à la suite de l'éclatement de l'Empire hittite. Les Étrusques sont arrivés dans la région au nord du Tibre, en prenant le contrôle et en formant une ligue de villes vaguement connectées.
995 avant JC Le roi David s'empare de Jérusalem - Le roi David s'empare de la ville jébusienne de Jérusalem. Comme Jérusalem n'appartenait à aucune tribu, David fit sagement de la ville sa capitale nationale. Sous le règne de David, le Royaume d'Israël a atteint sa taille maximale absorbant beaucoup de ses voisins.
945-730 avant JC Les Libyens dirigent l'Égypte - Vers 945 av. J.-C., les colons libyens en Égypte ont réussi à prendre le contrôle sous la direction de Shishak, qui a fondé la vingt-deuxième dynastie. Pendant le règne de Shishak, les Égyptiens attaquèrent le royaume d'Israël et pillèrent Jérusalem. Malgré ce triomphe, la dynastie est déchirée par des dissensions.
922 avant JC Roi Salomon - Le roi Salomon a régné de 961 à 922 av. Durant son règne, il consolida le Royaume de son père, David. Salomon a institué de nouvelles méthodes de gouvernement et a conclu une série d'alliances pour s'assurer que son royaume resterait en paix.

À la mort de Salomon, son fils Roboam monta sur le trône. Il n'a pas été accepté par beaucoup de tribus d'Israël, et ils se sont séparés en nommant Jerboam roi d'Israël. Roboam resta roi de Juda, la région au sud.

840 avant JC Royaume de Vannic - Le royaume de Vannic a été fondé par Sardur I . Le Royaume comprenait des parties de ce qui est aujourd'hui la Turquie, la Russie et l'Iran. Elle a pu se développer à l'ombre de l'empire assyrien.
814 avant JC Fondation de Cathrage - En 814 av. J.-C., les Phéniciens fondèrent une colonie à Carthage. La colonie allait bientôt éclipser la patrie et devenir une puissance mondiale importante à part entière.
780 - 560 avant JC Colonies grecques établies - Au cours de cette période, les Grecs ont établi une série de colonies en Asie Mineure. Les colonies servaient de soupape de sécurité importante, car il n'y avait pas assez de terres arables en Grèce pour fournir de la nourriture à une population en expansion.
771 avant JC Capitale Chou à Hao détruite - La capitale Chou à Hao a été détruite par des barbares venus du nord. Leur roi, Yu, a été assassiné. Les Chous déplacent leur capitale à Loyang. Le pouvoir de la monarchie Chou était cependant limité. L'anarchie était souvent plus la règle que l'exception.
753 avant JC Fondation de Rome - Selon la légende, Rome a été fondée en 753 av. Son fondateur traditionnel était Romulus, qui serait le fils d'une princesse d'Alba Longa. En vérité, nous savons peu de choses sur la fondation réelle de la ville. La première colonie à Rome a probablement eu lieu sur la colline du Palatin, près du Tibre.
736 - 716 av. Première guerre de Messénie - L'un des premiers actes de la dix-huitième dynastie sous Ahmose fut l'assujettissement de la Nubie. Les Égyptiens ont rapidement soumis les Nubiens et les ont assimilés à l'Empire.
730 avant JC Fondation de la XXVe dynastie égyptienne - En 730 av. J.-C., le souverain koushite Piankhi descendit le Nil et prit le contrôle de l'Égypte. Piankhi a établi la 25e dynastie. Pendant ce temps, de nombreux anciens temples d'Égypte ont été rénovés.
722 avant JC Chutes de Samarie - Après un siège de trois ans, Samarie (la capitale d'Israël) est tombée aux mains des Assyriens. On dit que les Assyriens ont réduit en esclavage 20 000 Israélites. Ainsi prit fin le royaume d'Israël.

Histoire du monde 900-700 av. J.-C. - Histoire

Proche-Orient Egypte Perse Europe Grèce Rome Inde Extrême-Orient

800 Étrusques arrivent en Italie par la mer

800 hiéroglyphes zapotèques développés

800 Date traditionnelle pour l'Iliade et l'Odyssée écrite par Homère

800 alphabet grec utilisé pour la première fois

800 Phéniciens s'installent à Chypre

800 premières sociétés de l'âge du fer se développent en Allemagne et en Autriche

750 migrants grecs s'installent sur la côte espagnole, la Sicile et le sud de l'Italie

776 Premiers Jeux Olympiques enregistrés organisés au sanctuaire de Zeus à Olympie, en Grèce

774 Début des incursions assyriennes en Phénicie

770 dynastie des Zhou de l'Est en Chine, capitale déplacée de Hao à Luoyang

753 Date légendaire de la fondation de Rome par Romulus et Remus

750 Koushites occupent l'Egypte

750 fer travaillé en Egypte

750 Scythes sont chassés vers l'ouest en direction de la mer Noire

750 Athènes et Sparte deviennent une puissance majeure pendant la période archaïque

745 Tiglath-Pileser III règne sur l'Assyrie

743 Sparte déclenche la première guerre de Messénie.

738 L'Assyrie envahit la Phénicie

734 Tyr tombe aux mains de Tiglath-Pileser III d'Assyrie

733 Syracuse est fondée en Sicile par les Grecs

729 Tiglath-Pileser capture Babylone et règne en tant que roi

725 Le roi Midas règne sur la Phrygie

722 Sargon II d'Assyrie capture Samarie, la capitale d'Israël

722 Le royaume du nord d'Israël prend fin.

722 Sargon II d'Assyrie déporte 28 000 Israélites qui deviennent les "Dix Tribus Perdues"

721 Chaldéens entrent en Babylonie et se disputent le trône babylonien

721 Sargon II bat les Urartiens

720 L'Egypte réunifiée sous la domination nubienne (XXVe dynastie)

709 La Phrygie devient un affluent de l'Assyrie

706 Tarentum est établi dans le sud de l'Italie par Sparte

701 Sennachérib, roi d'Assyrie commence sa campagne à l'ouest vers la Phénicie


La Grèce ancienne

La Grèce est un pays du sud-est de l'Europe, connu en grec comme Hellas ou Ellada, et composé d'un continent et d'un archipel d'îles. La Grèce antique est le berceau de la philosophie occidentale (Socrate, Platon et Aristote), de la littérature (Homère et Hésiode), des mathématiques (Pythagore et Euclide), de l'histoire (Hérodote), du théâtre (Sophocle, Euripide et Aristophane), des Jeux Olympiques, et la démocratie.

Le concept d'univers atomique a été posé pour la première fois en Grèce à travers les travaux de Démocrite et Leucippe. Le processus de la méthode scientifique d'aujourd'hui a été introduit pour la première fois à travers les travaux de Thalès de Milet et de ceux qui l'ont suivi. L'alphabet latin vient également de la Grèce antique, ayant été introduit dans la région pendant la colonisation phénicienne au VIIIe siècle avant notre ère, et les premiers travaux de physique et d'ingénierie ont été lancés par Archimède, de la colonie grecque de Syracuse, entre autres.

Publicité

La Grèce continentale est une grande péninsule entourée sur trois côtés par la mer Méditerranée (se ramifiant dans la mer Ionienne à l'ouest et la mer Égée à l'est) qui comprend également les îles connues sous le nom de Cyclades et le Dodécanèse (y compris Rhodes), la mer Ionienne les îles (y compris Corcyra), l'île de Crète et la péninsule méridionale connue sous le nom de Péloponnèse.

La géographie de la Grèce a grandement influencé la culture en ce sens que, avec peu de ressources naturelles et entouré d'eau, les gens ont finalement pris la mer pour leur subsistance. Les montagnes couvrent 80 pour cent de la Grèce et seules de petites rivières traversent un paysage rocheux qui, pour la plupart, encourage peu l'agriculture. Par conséquent, les premiers Grecs de l'Antiquité ont colonisé les îles voisines et fondé des colonies le long de la côte de l'Anatolie (également connue sous le nom d'Asie Mineure, la Turquie d'aujourd'hui). Les Grecs sont devenus des marins et des commerçants qualifiés qui, possédant une abondance de matières premières pour la construction en pierre et une grande habileté, ont construit certaines des structures les plus impressionnantes de l'antiquité.

Publicité

Étymologie de Hellas

La désignation Hellas dérive de Hellen, le fils de Deucalion et Pyrrha qui figurent en bonne place dans le récit d'Ovide du déluge dans son Métamorphoses. Le mythique Deucalion (fils du titan porteur de feu Prométhée) était le sauveur de la race humaine du déluge, de la même manière que Noé est présenté dans la version biblique ou Utnapishtim dans la version mésopotamienne. Deucalion et Pyrrha repeuplent la terre une fois les eaux de crue se sont retirées en jetant des pierres qui deviennent des personnes, la première étant Hellen. Contrairement à l'opinion populaire, Hellas et Ellada n'ont rien à voir avec Hélène de Troie d'Homère Iliade. Ovide, cependant, n'a pas inventé la désignation. Thucydide écrit, dans le livre I de sa Histoires:

Je suis enclin à penser que le nom même n'était pas encore donné à l'ensemble du pays, et en fait n'existait pas du tout avant l'époque de Hellen, le fils de Deucalion, les différentes tribus, dont les Pélasges étaient les plus répandues. , ont donné leurs propres noms à différents quartiers. Mais lorsque Hellen et ses fils sont devenus puissants à Phthiotis, leur aide a été invoquée par d'autres villes, et ceux qui s'associaient à eux ont progressivement commencé à être appelés Hellènes, bien qu'un long temps s'écoule avant que le nom ne soit répandu dans tout le pays. De cela, Homère fournit la meilleure preuve car il, bien qu'il ait vécu longtemps après la guerre de Troie, n'utilise nulle part ce nom collectivement, mais le limite aux disciples d'Achille de Phthiotis, qui étaient les premiers Hellènes en parlant de l'ensemble de l'hôte, il les appelle Danâans, ou Argiens, ou Achéens.

Histoire ancienne de la Grèce antique

L'histoire de la Grèce antique est plus facilement comprise en la divisant en périodes de temps. La région était déjà colonisée et l'agriculture initiée à l'époque paléolithique, comme en témoignent les découvertes des grottes de Petralona et de Franchthi (deux des plus anciennes habitations humaines au monde). L'âge néolithique (vers 6000 - vers 2900 avant notre ère) est caractérisé par des établissements permanents (principalement dans le nord de la Grèce), la domestication des animaux et le développement ultérieur de l'agriculture. Des découvertes archéologiques dans le nord de la Grèce (Thessalie, Macédoine et Sesklo, entre autres) suggèrent une migration d'Anatolie en ce sens que les tasses et bols en céramique et les figurines qui s'y trouvent partagent des qualités distinctives des découvertes néolithiques en Anatolie. Ces colons de l'intérieur étaient principalement des agriculteurs, car le nord de la Grèce était plus propice à l'agriculture qu'ailleurs dans la région, et vivaient dans des maisons en pierre d'une pièce avec un toit en bois et en terre cuite.

Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite !

La civilisation cycladique (vers 3200-1100 avant notre ère) a prospéré dans les îles de la mer Égée (y compris Delos, Naxos et Paros) et fournit les premières preuves d'une habitation humaine continue dans cette région. Pendant la période cycladique, les maisons et les temples étaient construits en pierre finie et les gens vivaient de la pêche et du commerce. Cette période est généralement divisée en trois phases : Cycladique précoce, Cycladique moyen et Cycladique supérieur avec un développement constant de l'art et de l'architecture. Les deux dernières phases se chevauchent et fusionnent finalement avec la civilisation minoenne, et les différences entre les périodes deviennent indiscernables.

La civilisation minoenne (2700-1500 avant notre ère) s'est développée sur l'île de Crète et est rapidement devenue la puissance maritime dominante dans la région. Le terme « minoen » a été inventé par l'archéologue Sir Arthur Evans, qui a découvert le palais minoen de Knossos en 1900 de notre ère et a nommé la culture de l'ancien roi crétois Minos. Le nom sous lequel les gens se connaissaient n'est pas connu. La civilisation minoenne était florissante, comme semble l'avoir été la civilisation cycladique, bien avant les dates modernes acceptées qui marquent son existence et probablement avant 6000 avant notre ère.

Publicité

Les Minoens ont développé un système d'écriture connu sous le nom de Linéaire A (qui n'a pas encore été déchiffré) et ont fait des progrès dans la construction navale, la construction, la céramique, les arts et les sciences et la guerre. Le roi Minos a été crédité par les historiens antiques (Thucydide parmi eux) comme étant la première personne à établir une marine avec laquelle il a colonisé ou conquis les Cyclades. Des preuves archéologiques et géologiques sur la Crète suggèrent que cette civilisation est tombée en raison d'une surexploitation des terres provoquant la déforestation bien que, traditionnellement, il soit admis qu'elles ont été conquises par les Mycéniens. L'éruption du volcan sur l'île voisine de Théra (aujourd'hui Santorin) entre 1650 et 1550 avant notre ère et le tsunami qui en résulte sont reconnus comme la cause finale de la chute des Minoens. L'île de Crète a été inondée et les villes et villages détruits. Cet événement a été fréquemment cité comme l'inspiration de Platon dans la création de son mythe de l'Atlantide dans ses dialogues de la Critiques et Timée.

Les Mycéniens et leurs dieux

La civilisation mycénienne (environ 1900-1100 av. Iliade. On leur attribue l'établissement de la culture en raison principalement de leurs avancées architecturales, de leur développement d'un système d'écriture (connu sous le nom de linéaire B, une première forme de grec descendant du linéaire minoen A) et de l'établissement ou de l'amélioration de rites religieux. Les Mycéniens semblent avoir été grandement influencés par les Minoens de Crète dans leur culte des déesses de la terre et des dieux du ciel, qui, avec le temps, sont devenus le panthéon grec classique.

La mythologie grecque a fourni un paradigme solide de la création de l'univers, du monde et des êtres humains. Un mythe ancien raconte comment, au début, il n'y avait rien d'autre que le chaos sous la forme d'eaux sans fin. De ce chaos est venue la déesse Eurynome qui a séparé l'eau de l'air et a commencé sa danse de la création avec le serpent Ophion. De leur danse, toute la création est née et Eurynome était, à l'origine, la Grande Déesse Mère et Créatrice de Toutes Choses.

Publicité

Au moment où Hésiode et Homère écrivaient (8ème siècle avant notre ère), cette histoire s'était transformée en un mythe plus familier concernant les titans, la guerre de Zeus contre eux et la naissance des dieux olympiens avec Zeus comme chef. Ce changement indique un passage d'une religion matriarcale à un paradigme patriarcal. Quel que soit le modèle suivi, cependant, les dieux interagissaient clairement régulièrement avec les humains qui les adoraient et constituaient une grande partie de la vie quotidienne dans la Grèce antique. Avant l'arrivée des Romains, la seule route en Grèce continentale qui n'était pas un chemin de vache était la Voie Sacrée qui courait entre la ville d'Athènes et la ville sainte d'Eleusis, le lieu de naissance des Mystères d'Eleusis célébrant la déesse Déméter et son fille Perséphone.

En 1100 avant notre ère, à l'époque de l'effondrement de l'âge du bronze, les grandes villes mycéniennes du sud-ouest de la Grèce ont été abandonnées et, selon certains, leur civilisation a été détruite par une invasion de Grecs doriques. Les preuves archéologiques ne sont pas concluantes quant à ce qui a conduit à la chute des Mycéniens. Comme aucune trace écrite de cette période ne survit (ou n'a pas encore été découverte), on ne peut que spéculer sur les causes. Les tablettes d'écriture linéaire B trouvées jusqu'à présent ne contiennent que des listes de marchandises échangées dans le commerce ou conservées en stock. Il semble clair, cependant, qu'après ce que l'on appelle l'âge des ténèbres grec (environ 1100-800 av. a commencé à faire d'importants progrès culturels. À partir de c. En 585 avant notre ère, le premier philosophe grec, Thalès de Milet, était engagé dans ce qui, aujourd'hui, serait reconnu comme une enquête scientifique sur la côte de l'Asie Mineure, et cette région des colonies ioniennes ferait des percées importantes dans la philosophie et les mathématiques grecques.

De la période archaïque à la période classique

La période archaïque (800-500 av. polis, l'institution des lois (les réformes de Draco à Athènes), le grand festival panathénaïque a été créé, la poterie grecque distinctive et la sculpture grecque sont nées, et les premières pièces de monnaie frappées sur le royaume insulaire d'Égine. Ceci, alors, a préparé le terrain pour l'épanouissement de la période classique de la Grèce antique donnée comme 500-400 BCE ou, plus précisément, comme 480-323 BCE, de la victoire grecque à la bataille de Salamine à la mort d'Alexandre le Grand . C'était l'âge d'or d'Athènes, lorsque Périclès a lancé la construction de l'Acropole et a prononcé son célèbre éloge funèbre pour les hommes morts en défendant la Grèce lors de la bataille de Marathon en 490 avant notre ère. La Grèce a atteint les sommets dans presque tous les domaines de l'apprentissage humain pendant cette période et les grands penseurs et artistes de l'Antiquité (Phidias, Platon, Aristophane, pour n'en citer que trois) ont prospéré. Léonidas et ses 300 Spartiates tombèrent aux Thermopyles et, la même année (480 av.

Publicité

Démocratie (littéralement Démos = personnes et Kratos = pouvoir, donc pouvoir du peuple) a été établi à Athènes permettant à tous les citoyens de sexe masculin de plus de vingt ans une voix dans le gouvernement grec. Les philosophes présocratiques, suivant l'exemple de Thales, ont lancé ce qui allait devenir la méthode scientifique d'exploration des phénomènes naturels. Des hommes comme Anaximandre, Anaximène, Pythagore, Démocrite, Xénophane et Héraclite ont abandonné le modèle théiste de l'univers et se sont efforcés de découvrir la cause première sous-jacente de la vie et de l'univers.

Leurs successeurs, parmi lesquels Euclide et Archimède, ont continué à faire progresser la science grecque et la recherche philosophique et ont établi les mathématiques comme une discipline sérieuse. L'exemple de Socrate et les écrits de Platon et d'Aristote après lui ont influencé la culture et la société occidentales pendant plus de deux mille ans. Cette période a également vu les progrès de l'architecture et de l'art avec un passage de l'idéal au réaliste. Des œuvres célèbres de la sculpture grecque telles que les marbres du Parthénon et les Discobolos (le lanceur de disque) datent de cette époque et incarnent l'intérêt de l'artiste pour la représentation réaliste des émotions, de la beauté et des réalisations humaines, même si ces qualités sont présentées dans des œuvres mettant en scène des immortels.

Tous ces développements culturels ont été rendus possibles par l'ascension d'Athènes après la victoire sur les Perses en 480 avant notre ère. La paix et la prospérité qui ont suivi la défaite perse ont fourni les finances et la stabilité nécessaires à l'épanouissement de la culture. Athènes est devenue la superpuissance de l'époque et, avec la marine la plus puissante, a pu exiger un tribut des autres cités-États et faire respecter ses souhaits. Athènes a formé la Ligue de Delian, une alliance défensive dont le but déclaré était de dissuader les Perses de poursuivre les hostilités.

La cité-État de Sparte, cependant, a douté de la sincérité des Athéniens et a formé sa propre association de protection contre leurs ennemis, la Ligue du Péloponnèse (ainsi nommée pour la région du Péloponnèse où Sparte et les autres étaient situés). Les cités-États qui se rangeaient du côté de Sparte percevaient de plus en plus Athènes comme une brute et un tyran, tandis que les villes qui se rangeaient du côté d'Athènes considéraient Sparte et ses alliés avec une méfiance croissante. La tension entre ces deux parties a finalement éclaté dans ce qui est devenu connu sous le nom de guerres du Péloponnèse. Le premier conflit (vers 460-445 avant notre ère) s'est terminé par une trêve et une prospérité continue pour les deux parties, tandis que le second (431-404 avant notre ère) a laissé Athènes en ruines et Sparte, la victorieuse, en faillite après sa longue guerre avec Thèbes.

Cette époque est généralement appelée la période classique tardive (vers 400-330 avant notre ère). Le vide de pouvoir laissé par la chute de ces deux villes a été comblé par Philippe II de Macédoine (382-336 avant notre ère) après sa victoire sur les forces athéniennes et leurs alliés à la bataille de Chéronée en 338 avant notre ère. Philippe unifia les cités-États grecques sous la domination macédonienne et, lors de son assassinat en 336 avant notre ère, son fils Alexandre monta sur le trône.

Alexandre le Grand et la venue de Rome

Alexandre le Grand (356-323 avant notre ère) a poursuivi les plans de son père pour une invasion à grande échelle de la Perse en représailles à leur invasion de la Grèce en 480 avant notre ère. Comme il avait presque toute la Grèce sous son commandement, une armée permanente d'une taille et d'une force considérables et un trésor complet, Alexandre n'a pas eu besoin de s'embêter avec des alliés ni de consulter qui que ce soit concernant son plan d'invasion et a ainsi conduit son armée en Égypte. , à travers l'Asie Mineure, à travers la Perse, et enfin en Inde. Instruit dans sa jeunesse par le grand élève de Platon Aristote, Alexandre répandra les idéaux de la civilisation grecque à travers ses conquêtes et, ce faisant, transmet l'art, la philosophie, la culture et la langue grecques à toutes les régions avec lesquelles il entre en contact.

En 323 avant notre ère, Alexandre mourut et son vaste empire fut divisé entre quatre de ses généraux. Cela a initié ce que les historiens appellent la période hellénistique (323-31 avant notre ère) au cours de laquelle la pensée et la culture grecques sont devenues dominantes dans les différentes régions sous l'influence de ces généraux. Après les guerres des Diadochi ('les successeurs' comme les généraux d'Alexandre sont devenus connus), Antigone Ier a établi la dynastie Antigonide en Grèce qu'il a ensuite perdue. Il a été récupéré par son petit-fils, Antigonus II Gonatas, en 276 avant notre ère, qui a gouverné le pays depuis son palais de Macédoine.

La République romaine est devenue de plus en plus impliquée dans les affaires de la Grèce pendant cette période et, en 168 avant notre ère, a vaincu la Macédoine à la bataille de Pydna. Après cette date, la Grèce subit progressivement l'influence de Rome. En 146 avant notre ère, la région a été désignée protectorat de Rome et les Romains ont commencé à imiter la mode, la philosophie et, dans une certaine mesure, les sensibilités grecques. En 31 avant notre ère, Octave César annexa le pays en tant que province de Rome après sa victoire sur Marc Antoine et Cléopâtre à la bataille d'Actium. Octave devint César Auguste et la Grèce une partie de l'Empire romain.


La chronologie hébraïque

Oui. Les deux chronologies placent la création 244 ans d'intervalle.

La chronologie hébraïque connue sous le nom de Seder Olam Rabba place la création à 3760 av. Il a été calculé sur une lecture littérale du livre de la Genèse par Tanna Yose ben Halafta au IIe siècle av. Les Tannaim (hébreu : תנאים, singulier תנא, Tanna) étaient les sages rabbiniques dont les opinions sont enregistrées dans la Mishna, d'environ 70-200 CE – de wikipedia.org

Ces articles sont rédigés par les éditeurs de L'incroyable chronologie de la Bible
Voir rapidement 6000 ans de Bible et d'histoire du monde ensemble

Format circulaire unique – voir plus dans moins d'espace.
Apprendre des faits que vous ne pouvez pas apprendre simplement en lisant la Bible
Conception attrayante idéal pour votre maison, bureau, église …

La chronologie hébraïque et la chronologie biblique du roi Jacques basé sur la chronologie d'Ussher, place la création à 4004 av. La différence de 244 ans est due à des différences dans les calculs au cours de la période où les dates doivent être déterminées par rapport à d'autres événements, car les délais exacts et les dates relatives ne sont pas donnés. (voir notre article : Les trois chronologies bibliques : pourquoi et comment elles diffèrent )

Voici quelques-unes des dates de la chronologie juive :

Création d'Adam et Eve 3760 av.

La construction du premier temple commence en 832 av.

Le premier temple détruit 586 av.

Le deuxième temple construit en 516 av.

Esther à Achashverosh 431 av.

Le deuxième temple détruit 70 après JC

Pour une liste de comparaison des dates, consultez notre article comparant les chronologies catholique, King James et hébraïque.


9ème siècle, 801 à 900

803 La guerre contre les Aïnous prend fin. L'empereur Kammu a laissé des aristocrates nommés par la cour à la tête de son armée, et un aristocrate, Sakanoue Tamuramaro, est devenu un héros de guerre et la première personne avec le titre de Shogun.

807 Le calife abbasside, Harun al Rashid, décrémente que les Juifs de Bagdad portent un badge jaune et que les chrétiens doivent porter un badge bleu.

813 Le nouveau calife abbasside de Bagdad, fils d'al Rashid, Abdallah al-Mamun, envoie des gens dans l'empire de Constantinople pour recueillir les travaux scientifiques des anciens Grecs.

825 Le royaume de Wessex gagne la guerre et devient la puissance dominante en Angleterre.

826 En Chine, la dynastie Tang boite politiquement. Un adolescent téméraire, Jingzong, a hérité du trône et du deuxième empereur en cinq ans. Aux yeux des eunuques de la cour, il a rempli la cour d'incompétents, et ils l'ont fait assassiner.

834 En Norvège, deux femmes sont enterrées dans un bateau viking. En 2008, il s'appellera le navire Oseberg. L'une des femmes sera décrite comme « de la classe supérieure » ​​et son squelette indique qu'elle a mené une vie difficile. La femme plus âgée, dans ses 70 ans et peut-être plus de 80 ans, a des tumeurs cancéreuses dans les os, peut-être s'y sont propagées à partir d'un cancer du sein ou de l'utérus.

840 Eunichs en Chine ont choisi Wuzong (36 ans) comme empereur, et ce faisant, ils assassinent deux rivaux au trône et les mères de ces prétendants.

841 En Scandinavie et l'augmentation de la population a inspiré des gens appelés Vikings ou Scandinaves à s'aventurer dans des chaloupes. Cette année, plus ou moins un an, les Vikings débarquent et construisent une colonie sur la rive sud de la rivière Liffey, fondant ce qui sera finalement la ville de Dublin.

843 Le bouddhisme, importé d'Inde, s'est développé en Chine. Wuzong est un taoïste ardent, et il commence une campagne qui fermera les sanctuaires et les temples bouddhistes, rendra les moines et nonnes bouddhistes à la vie laïque et confisquera des millions d'hectares de terres bouddhistes. Le bouddhisme en Chine doit survivre mais ne jamais s'en remettre complètement, tandis que son rival, le confucianisme, connaît une vie intellectuelle renouvelée.

845 Vikings remontant la Seine et arrivant à Paris à la recherche de butin sont soudoyés pour ne pas attaquer.

850 Un érudit musulman de Bagdad, al Kindi, utilise des traductions d'Aristote &ndash non disponibles en Europe occidentale &ndash pour créer une école néoplatonicienne de pensée islamique.

850 Gunpowder est décrit dans un livre d'alchimie taoïste, les "Classified Essentials of the Mysterious Dao of the True Origin of Things".

858 Au Japon, la famille Nakatomi a changé son nom en Fujiwara. Les femmes Fujiwara se sont mariées dans la famille royale Yamato et elles ont donné naissance aux empereurs Yamato. La famille Fujiwara dirige le gouvernement et leur prise de pouvoir est décrite comme ayant commencé &ndash un pouvoir que la famille Fujiwara doit conserver pendant trois siècles.

858 missionnaires chrétiens développent l'alphabet cyrillique à partir du grec &ndash écrit, un alphabet qui, à l'époque moderne, est utilisé en russe, serbe, bulgare et dans d'autres langues.

860 Vikings ont attaqué à Constantinople. Une nouvelle phase de l'agression scandinave (viking) a commencé. Encouragés par d'anciens succès, les Scandinaves commencent à attaquer en plus grand nombre.

861 Les Vikings remontent la Seine et attaquent à Paris, remontent le Rhin jusqu'à Cologne et attaquent à Aix-la-Chapelle.

862 Vikings ont signalé que la terre est plus disponible à l'étranger. Leur croissance démographique a éliminé la disponibilité des terres à la maison. En quittant des zones plus densément peuplées, les Scandinaves ont commencé à déménager vers des zones moins densément peuplées et à s'installer. Rurik de Scandinavie a établi une dynastie à Novgorod.

865 En Angleterre, une armée de Danois a renversé les royaumes de Northumbria, Mercia et East Anglia.

868 Quelqu'un en Chine produit un livre de pages et de papier.

869 La dernière écriture sur une stèle dans la grande ville maya de Tikal est datée de 869.

870 Un soufi, Tayfur Abu Yazid al-Bistami (Bayazid), a répandu sa sagesse. Un changement s'est produit dans l'Islam, comme la religion l'avait fait lorsque l'Empire romain se désintégrait. Les musulmans ne regardent plus avec espoir un dieu glorieux conquérant. Au lieu de cela, ils recherchent un sentiment de bien-être à travers une relation personnelle avec Allah. Le mouvement soufi fait descendre Allah de ses hauteurs et le voit comme un ami aimant et comme les chrétiens voyaient Jésus.

874 Vikings s'installent en Islande.

899 La cité maya de Tikal est abandonnée. D'autres villes mayas des plaines environnantes se sont effondrées tandis que certaines villes du nord de la péninsule du Yucatan continuent de prospérer. (carte)

899 Le roi Alfred le Grand du Wessex a rallié l'Angleterre contre les attaques vikings. Les Vikings sont installés et restent en Northumbrie et en Est-Anglie tandis qu'une armée viking est retournée sur le continent.

900 Depuis quelque temps, le collier de cheval s'est répandu en Europe, inventé plus de 1000 ans plus tôt en Chine. Le collier empêche d'étouffer un cheval, ignoré des fermiers romains. Le collier permet à un cheval de tirer des charges plus lourdes, nécessaires pour tirer des charrues dans les sols lourds d'Europe.

900 À ce jour, une colonie commerciale musulmane a été établie sur la côte à Zeila, sur la côte nord de la Somalie, à environ 150 milles au sud de l'embouchure de la mer Rouge.


Modèle : Cartes de l'histoire du monde

Les dates en gras sont disponibles sur Wikipédia ou les dates non en gras Wikimedia sont disponibles sur www.WorldHistoryMaps.org.

  • 1300 avant JC
  • 1000 avant JC
  • 700 avant JC
  • 600 avant JC
  • 500 avant JC
  • 400 avant JC
  • 323 avant JC
  • 200 avant JC
  • 100 avant JC
  • 050 avant JC
  • 001 après JC
  • 050 après JC
  • 100 après JC
  • 200 après JC
  • 300 après JC
  • 400 après JC
  • 475 après JC
  • 476 après JC
  • 477 après JC
  • 500 après JC
  • 565 après JC
  • 600 après JC
  • 700 après JC
  • 800 après JC
  • 900 après JC
  • 1025 après JC
  • 1100 après JC
  • 1200 après JC

Ce modèle est conçu pour les cartes du monde ou de l'hémisphère est, montrant les frontières historiques et la géographie détaillée. Les dates se réfèrent à l'année représentée sur les cartes, et non à leur date de création. Remarque : Veuillez inclure uniquement des cartes basées sur la Topographic_map#Global_1-kilometer_map, et uniquement des cartes montrant des informations historiques sur les pays/cultures plutôt que d'autres cartes telles que la démographie, l'économie, etc.)


Moyen-Orient 1000 avant notre ère

Les invasions ont dévasté les anciens centres de civilisation, mais de nouveaux développements importants, tels que l'utilisation du fer, l'apparition de l'alphabet et la montée d'Israël, avec sa religion monothéiste, ont eu lieu.

Abonnez-vous pour plus de contenu et supprimez les publicités

Vous avez perdu votre chemin ? Voir une liste de toutes les cartes

Abonnez-vous pour plus de contenu et supprimez les publicités

Civilisations

Abonnez-vous pour plus de contenu et supprimez les publicités

Que se passe-t-il au Moyen-Orient en 1000BCE

Envahisseurs

Au cours des 500 dernières années, de grands changements ont secoué le Moyen-Orient. Les anciennes puissances de la région – l'Égypte, les Hittites, l'Assyrie et Babylone – ont toutes été dévastées par des envahisseurs venus de l'extérieur de leurs frontières : les « Peuples de la mer » d'Europe, les Araméens du désert syrien et les Kuldu (Chaldéens) et d'autres groupes. du désert du sud.

L'éclipse de ces États a permis à de nouveaux peuples, en particulier les Phéniciens et les Israélites, de se faire connaître. Leurs réalisations auront un impact durable sur l'histoire du monde.

Avances

Plusieurs avancées majeures de la civilisation ont eu lieu dans la région au cours des derniers siècles. Premièrement, le fer s'est largement répandu, commençant probablement quelque part en Asie Mineure. Deuxièmement, l'alphabet s'est développé, encore probablement en Asie Mineure, mais bientôt répandu par les marchands phéniciens autour de la Méditerranée et du Moyen-Orient. Un troisième événement d'importance mondiale est l'apparition du monothéisme, porté dans l'histoire par les tribus israélites. Enfin, le chameau a été domestiqué récemment. Cet animal coriace aide à utiliser de nouvelles routes commerciales à travers le désert d'Arabie.


Le roi d'Éthiopie, 700 av.

Taharqa était le roi d'Éthiopie (également connu sous le nom de pays de Cush ou Kush). Il a régné au 7ème siècle avant JC et est répertorié sur le tableau de la chronologie biblique au cours de cette période.

Ces articles sont rédigés par les éditeurs de L'incroyable chronologie de la Bible
Voir rapidement 6000 ans de Bible et d'histoire du monde ensemble

Format circulaire unique – voir plus dans moins d'espace.
Apprendre des faits que vous ne pouvez pas apprendre simplement en lisant la Bible
Conception attrayante idéal pour votre maison, bureau, église …

Taharqa était également le pharaon d'Égypte et un roi de sa vingt-cinquième dynastie, qui sera plus tard connu comme la seule dynastie nubienne de cet ancien royaume. Sa couronne en tant que Pharaon portait deux serpents pour montrer qu'il était le roi des deux pays.

Taharqa a vécu pendant le règne du roi Ézéchias de Juda, une époque où les Assyriens, sous le roi Sennachérib, ont attaqué Jérusalem.

La Bible dit dans 2 Rois 19 :9 que le roi Sennachérib a reçu la nouvelle que « Tirhaka », le roi de Cush, marchait contre lui. La Bible et les annales non bibliques montrent que l'armée assyrienne s'est retirée à cause de cela et que Jérusalem a été sauvée de la destruction.

Ce fut un triomphe important dans l'histoire de l'hébreu et du monde parce que le judaïsme, une religion naissante à cette époque, a été protégé et autorisé à évoluer par cette victoire.

On disait qu'il avait environ vingt ans lorsqu'il se rendit à Jérusalem pour combattre les Assyriens en 701 av. Cependant, son règne remonte à 690 – 664 av. Il semblerait qu'il n'était pas encore roi lorsqu'il sauva Jérusalem. Cette différence dans les dates peut s'expliquer par la suggestion que le « titre de roi dans le texte biblique fait référence à son avenir
titre royal, alors qu'à l'époque de ce récit, il n'était probablement qu'un commandant militaire.

Tirhaka, Tarkakah, also Tarakos, Tearkos, Tharsikes and Tarku are some of the variations of this Ethiopian ruler’s name, whose existence has been confirmed by accounts from other ancient historians such as Herodotus, Manetho, Strabo, and Josephus.

Taharqa was the son of Piye, Nubian King of Napata, who conquered Egypt and established what was to become its TwentyFifth Dynasty. His mother was Abar.

Taharqa was the successor to his brother Shebitku. Under his rule, Egypt
and Kush enjoyed peace and prosperity. The military campaigns of Piye and Shabaka before him led to both lands flourishing under Taharqa’s reign. During this time of wealth, he “restored existing temples, built new ones, and constructed the largest pyramid in the Napatan region. His additions to the Temple at Karnak,
the new temple at Kawa, and the temple at Jebel Barkalwere particularly impressive.

It was also during his reign, that Assyria, under Sennacherib’s son and successor Esarhaddon began invading Egypt in 677 BC.
By the year 671 BC, Esarhaddon had conquered Memphis and captured several members of Taharqa’s family. Taharqa escaped to Nubia but continued to incite rebellion against the Assyrians.

Finally, in 664 BC, he was defeated by Esarhaddon’s
son Ashurbanipal and fled to Thebes where he died and was buried in Nuri, North Sudan. He was then succeeded by Tantamani.


8th Century, 701 to 800

702 Drawing from the Chinese and Confucianism, the Japanese have established new laws &ndash the Taiho Code. The emperor is seen as having supreme moral authority and as a benevolent ruler. His ministers and bureaucrats are viewed as agents of morality. It is believed that without this moral authority the immorality of feuding local lords would reign. Local lords, it is believed, should submit to the emperor's rule for the sake of peace. Accompanying this centralized authority, a national tax system is devised.

705 Empress Wu has proclaimed a new dynasty of her own family line. She has lowered taxes for farmers, and agricultural production has risen. She has strengthened public works. But by 705 she is in her old age and has lost control at court. Officials at court force her to resign in favor of a member of the Tang family &ndash the return of the Tang Dynasty.

708 In China, boiled water is safer to drink than untreated water, and tea becomes popular accompanied by the belief that tea has medicinal properties.

710 Japan's emperor moves the capital from Osaka to the city of Nara in order to avoid the pollution of his predecessor's death.

711 A Muslim army crosses the Strait of Gibraltar and begins a conquest of Spain. Jews welcome them as liberators. An Arab ship is plundered by pirates near the mouth of the Indus River, and the Arab governor in Mesopotamia retaliates, sending an expedition, said to include 6,000 horses and 6,000 camels, to conquer the rajas of Sind.

712 The new Tang emperor, Zhongzong, has died and his wife, Empress Wei, is suspected of having poisoned him. She has tried to rule as had Empress Wu. She has sold offices and Buddhist monkhoods. She has created enemies whom she has failed to exterminate, and they oust her from power.

717 Arabs have conquered eastward across land to the western border of China. They have conquered Lisbon and in the Caucasus, including Armenia. Caliph Omar II grants tax exemption to all believers. Wealth has been gathered from looting the wealthy during conquests and by taxing non-Muslims.

718 Constantinople, ably led by a general called Leo the Isaurian, has held off Muslim attacks by land and sea for more than a year. Leo is now Emperor Leo III. South-Central Europe is to remain Christian.

722 Emperor Leo III forces conversion of Constantinople's Jews.

726 Emperor Leo III issues an edict against the worship of icons, seeing it as the main reason Jews and Muslims cannot be won to Christ. The cross is to be maintained as the symbol for Christianity, but worship with other images, including those of Jesus, are not permitted.

731 English historian and theologian, Bede, writes his Ecclesiastical History. He beings numbering the years from the time of Christ rather than from the reign of kings &ndash his numbering to be divided between BC and AD (or BCE and CE).

732 Muslims were making piratical raids from Spain northward across the Pyrenees into territory of the Franks. Charles Martel leads an army that defeats a Muslim army led by Abd-er-Rahman &ndash who was not on a mission to conquer all of Christendom.

737 For two years Japan has been suffering from a small pox epidemic. Perhaps as much as one-third of the population has perished.

745 China has accomplishments in poetry, painting, printing and is a vast empire, but its monarchical system tends toward failure. The Tang emperor since 712, Xuanzong, has fallen under the spell of his son's wife, Yang Guifei, a Taoist priestess. Emperor Xuanzong is ignoring the economy and China is again declining.

750 Sometime around this year Mexico's great city of Teotihuacan (Teotihuacán) is among those cities destroyed and left in ruins, its great palaces burned to the ground. The city's population is reduced to a few people living in hovels in a few sections of the city.

750 The Umayyad caliphs have lost people willing to fight for them. They have been overthrown by an army of mixed nationalities from Khurasan (east of Persia). The last Umayyad, Marwan II, is beheaded and his relatives are murdered. The new caliph is Abu-Abbas al-Sarah. Rule by the Abbasid caliphs has begun. The Abbasids begin ruling with a show of Islamic piety, and they talk of reforms. They give prominence in state affairs to Islamic theologians and experts in Islamic law.

750 Arabian mathematicians begin using numbers that originated in India, are an advance of Roman numerals and that Muslims will pass to Europeans.

751 An Islamic army in Central Asia defeats the Chinese (at the Battle of Atlakh). Muslims replace the Chinese as the dominant influence along the Silk Road.

751 The last Merovingian king of the Franks, Childeric III, is deposed. The Merovingians had ruled as they pleased, including enforcing what they thought was their right to deflower a commoner's bride before he was allowed to consummate his marriage. A new dynasty, the Carolingians, is begun by Pepin the Short, the son of Charles Martel.

755 Alliances and trade between Mayan city-states have begun to break down. Malnutrition is on the rise. A diminishing food supply might be creating social upheaval and war.

756 Abd Ar-Rahman, an Umayyad prince, has escaped slaughter by the Abbasids and establishes himself as emir at Cordoba, Spain.

763 Mansur moves the Abbasid capital to Baghdad.

767 In Persia, Muqanna leads thousands against the Abbasids, robbing caravans and destroying Mosques.

768 Charles, eldest son of Pepin III (Pepin the Short), inherits half of his father's Frankish empire.

770 The Fujiwara family removes Empress Shotoku from power. She had fallen in love with a Buddhist monk, Kokyo, whom she had promoted as her chief minister. Nara Society was shocked. Henceforth women are exempted from imperial succession.

771 Charles becomes king of all of his father's empire. He is a devout Christian and to have four wives and children by five mistresses.

772 Charles, eventually to be known as Charles the Great (Charlemagne in French), begins thirty years of conquest and rebuilding the empire of the Franks, with an infantry carrying axes, spears and shields of wood and leather.

774 Charlemagne overruns the Lombards in northern Italy. He divides Lombard territory with the Pope, creating the Papal States.

775 Charlemagne begins his war against the Saxons in Germany, with slaughter and forced conversions to Christianity.

780 At Constantinople, Byzantium's Emperor Leo IV dies, and his wife, Irene, becomes regent for his son, who is ten. Leo's brothers, called Caesars, begin to plot for power, but Irene has them whipped, their heads shaved and banished.

784 The Japanese begin a war against the Ainu &ndash in the north on the main island of Honshu. The new emperor, Kammu, wishes to be free of influence from the Buddhist monasteries around Nara, and he moves his court thirty-five miles from Nara, to Nagaoka,

787 Empress Irene convenes the 7th Ecumenical Council, which refutes the iconoclasm begun by Constantinople's Emperor Leo III in 726. Among the masses and many clerics the worship of relics has persisted. The torturing, blinding and banishment of relic worshippers has ended. It is widely believed that the previously outlawed images work miraculous cures.

787 Charlemagne, king of the Franks, is learning to read, and he reproaches ecclesiastics for their uncouth language and "unlettered tongues." In hope of creating an educated clergy he orders every cathedral and monastery to establish a school where clergy and laity can learn to read. His rule includes land for nobles who provide him with military service. He depends on the allegiance of distant counts, dukes and bishops within his realm, men with some independence because of the distance and slowness of communications.

788 Indian philosopher Shankara develops a philosophical system that equates soul with God.

789 A Shia kingdom is established in Morocco independent of the caliph in Baghdad.

791 Buddhism becomes Tiber's official religion.

793 By boat, Scandinavians reach the island of Lindisfarne, Scotland. They kill monks and loot the monastery there. It is the first recorded raid by those to be called Vikings.

794 In Japan, disease and death of an heir to the throne are perceived as bad omens. They royal family believes that the spirit of the dead needs to be placated. The emperor, Kammu, moves his family from a palace considered contaminated to a new capital, Heian-kyo, to be renamed Kyoto.

797 At Constantinople, the Mother Empress, Irene (now between 42 and 47), and her emperor son, Constantine IV (now 27), have been competing for power. Irene has won. She has her son blinded and exiled.

800 In central Mexico around this time, give or take a couple of decades or so, at Teotihuacan, structures belonging to the elites of the city are burned to the ground.

800 Charlemagne is crowned by Pope Leo III, who hails him as "Augustus, crowned of God …emperor of the Romans."


Main Article

Age of United Caliphate

Californie. 650-900 Summary of the Islamic Middle East
Californie. 650-900
(age of the Caliphate)
Islamic world united as Caliphate
Californie. 900-present
(fractured Islamic world)
Californie. 900-1300 Turkic invasion > Seljuq Empire > Mongol Empire
Californie. 1300-WWI Ottoman Empire (superpower of the Middle East)
Californie. WWI-present no single dominant Middle East power

Throughout antiquity, the land of Arabia was relatively quiet and isolated. Its inhabitants, the Arabs , spoke the language of Arabic . Though civilization did emerge here (having diffused southward from Mesopotamia), urbanization was light, with much of the Arabian population retaining a nomadic lifestyle of herding and trading. K174-75

While vast empires rose and fell to the north, Arabia remained a patchwork of small kingdoms, whose economies were based largely on the trade of spices and resins produced in southern Arabia. A161 (Resin is a sticky substance secreted by plants certain resins were extremely valuable as ingredients for perfume and incense.)

In the early seventh century, Muhammad , a merchant who lived in the city of Mecca , founded the religion of Islam . Though he gained many followers, he also met with violent resistance, forcing him to flee to Medina. Seizing this city as his capital, Muhammad founded a theocratic Islamic state and led its expansion across the Arabian peninsula. 22

All rulers of this state after Muhammad are called caliphs ("successors") consequently, the state itself is known as the Caliphate. Thus did Islam have profound political impact, as it united the Arabs (hitherto divided into warring tribes and petty states) into a single empire. A163

The history of the Caliphate can be divided into three parts: Rashidun period, Umayyad dynasty, and Abbasid dynasty.

Phases of the United Caliphate
Californie. 650-900
Rashidun Omeyyade Abbasside

The Rashidun period consists of the first four caliphs (Abu Bakr, Umar, Uthman, and Ali), who were elected by elders of the Muslim community. This period witnessed the rapid expansion of the Caliphate beyond Arabia, across Southwest Asia and into North Africa. The defeat of the Second Persian Empire (ca. 650) marks the rise of the Caliphate as the new superpower of Southwest Asia. 17 The Perses gradually embraced Islam, such that Persia became part of the Islamic world.

The Rashidun caliphs were succeeded by two long hereditary dynasties.

The expansionary phase of the Caliphate was completed by the Umayyad dynasty , which moved the Islamic capital from Medina to Damas. 17 Under the Umayyads, the Caliphate expanded both westward (across North Africa and into Iberia) and eastward (across southern Central Asia and Pakistan). Heavy Arab settlement ensued across North Africa, causing much of the region's indigenous people (Berbers in the Maghreb, Egyptians in Egypt) to convert to Islam, adopt the Arabic language, and intermarry. Christianisme in North Africa (which had been firmly established by the Roman Empire) was extinguished everywhere except Egypt, where a Christian minority (the Coptic Church) persisted. A258

Following a Caliphate civil war, the Umayyads were supplanted by the Abbasid dynasty , which ruled from Bagdad. Officially, the Abbasids ruled the Caliphate for the period ca. 750-1250. This period is also known as the Islamic golden age , during which art and scholarship flourished with exceptional brilliance throughout Muslim lands (see Islamic Art).

In reality, however, the Caliphate fractured into smaller states long before 1250. The period during which the Caliphate existed as a united empire may be approximated as ca. 650-900. 48 The period ca. 900-present may therefore be described as the fractured Islamic world .

Fractured Islamic World

Californie. 900-present Summary of the Islamic Middle East
Californie. 650-900
(age of the Caliphate)
Islamic world united as Caliphate
Californie. 900-present
(fractured Islamic world)
Californie. 900-1300 Turkic invasion > Seljuq Empire > Mongol Empire
Californie. 1300-WWI Ottoman Empire (superpower of the Middle East)
Californie. WWI-present no single dominant Middle East power

The Islamic world can be divided into two main cultural branches: Arabian and Persianate. Les Arabian branch (the original type of Islamic civilization) spread from its homeland of Arabia across much of Southwest Asia and northern Africa. Les Persianate branch, which resulted from the melding of Islamic and Persian culture, emerged in Iran and radiated to the west, north, and east.

As illustrated in the above map, Arabian branch carried Islamic civilization further into the African continent than it did the Arabic language while most nations of the Arabian branch are Arabic-speaking (plain red), many are not (red with white dots). Likewise, while the core nations of the Persianate branch are Persian-speaking (plain dark green), others are Turkic-speaking (dark green with white dots). When Persianate culture spread beyond the Middle East (light green), it merged with preexisting civilizations (especially Indian civilization, in South and Southeast Asia), such that these regions belong less firmly to the Persianate world.

Les Turkic peoples originated in the Eurasian Steppe (see History of the Steppe). They were a minor presence until the Turkic age of the Steppe (ca. 500-1200), when a patchwork of Turkic empires emerged and dominated the region. This period also witnessed a great migration of Turkic peoples into Central Asia.

So long as the Caliphate remained united, the Turkic tribes were halted at its borders, and thus could not advance into southern Central Asia. In the meantime, they absorbed Persianate culture, including the Islamic religion. With the crumbling of the Caliphate ca. 900, the tribes could no longer be checked a massive invasion ensued, as they swept across southern Central Asia and Iran (and beyond). A173

During the period ca. 900-1300, the destinies of Southwest Asia and North Africa diverged sharply. Tandis que Asie du Sud-Ouest experienced a massive invasion of Turkic tribes, this invasion did not reach Afrique du Nord, which continued to be governed by its post-Caliphate patchwork of Arabic states.

In Southwest Asia, the invasion ultimately gave rise to the first Turkic Islamic state: the Seljuq Empire, which lasted over a century. Based in Iran, this empire stretched eastward across Central Asia and westward to Anatolia indeed, it was the Seljuq Empire that converted Anatolia to Islam. A173 The threat of this empire to the Byzantines was a key factor in sparking the Croisades.

Back at the Steppe, the Turkic age (ca. 500-1200) was succeeded by the Empire mongol (ca. 1200-1300), which expanded across the entire Steppe and vast regions to the south, including half of the Islamic world. The Seljuq Empire had crumbled by this time, allowing the Mongols to invade Southwest Asia with relative ease. They terminated the tradition of figurehead caliphs, thus bringing the Abbasid dynasty to an official close. The Mongol Empire itself crumbled ca. 1300, leaving behind a patchwork of splinter states.

By this time, the Islamic world had achieved tremendous ethnic diversity. Les Arabian branch had witnessed the mingling of Arab invaders with various indigenous peoples, while the turmoil of the Persianate branch gave rise to a rich blend of Iranian, Turkic, and Mongolic peoples. Over the ensuing centuries, kingdoms and empires rose and fell among this tapestry, ultimately yielding the modern nations of the Middle East.

One nation to rise from the ashes of the Mongol Empire was Turkey , formed in Anatolia by a Turkic tribe known as the Ottomans . The expansion of this state resulted in the Ottoman Empire (ca. 1300-WWI), which became the superpower of the early modern Middle East. The other leading early modern Islamic powers were Egypte (which the Ottoman Empire conquered for several centuries), L'Iran (where the Persian language weathered the Turkic and Mongol conquests), and the Mughal Empire (which governed most of South Asia).

Âge moderne

In the Modern age (ca. 1800-present), the politics of the Middle East were dramatically reshaped by the dominant global powers (i.e. the primary European powers and the United States). Most of Central Asia was conquered by Russie, tandis que Grande-Bretagne seized the southern coast of the Arabian Peninsula. North African territory was taken by Britain, La France, et Italie. 4,6

Since World War II, Middle Eastern politics have been dominated by fondamentalisme islamique, Arab-Israeli conflict , and the region's massive oil reserves . The first two of these issues are discussed below. The oil reserves issue has two major consequences: domestic instability (due to the vastly unequal distribution of wealth that tends to emerge in oil-rich nations) and imperial interference (mostly by Western powers). 4

Islamic Fundamentalism

Fundamentalism is the strict application of religious doctrine. Although fundamentalist movements can emerge within any religion, the term usually refers to Christianity or Islam. Such movements have often spurred terrible violence (e.g. the execution of heretics, the waging of "holy" war, terrorism) and given rise to theocracies (states governed by religious figures and institutions, with laws based on religious doctrine).

Fundamentalism has been a common reaction of the modern Islamic world against the global dominance of Western culture. This dominance includes modern technology, popular culture, democracy, and secularism (absence of religion) in government, law, and education. The spread of Western ways across the world is known as Westernization.

Resistance to Westernization is understandable. While the features listed above emerged gradually in the Western world, they have been thrust quite suddenly upon most of humanity, transforming non-Western societies so rapidly that many fear for the survival of their traditional cultures. Moreover, given that these societies have often experienced horrific mistreatment at imperial Western hands, it is unsurprising that Westernization is often perceived as a path to spiritual ruin. K358-59

Two major positions on Westernization emerged in the Islamic world. Les modérer view argued that Islam would not be harmed by the separation of religion and state, and thus could coexist with Western ways (including democracy and secularism). K358-59 One of the most influential proponents of this view was the Young Turks, a group of political activists who transformed the crumbling Ottoman Empire into modern Turkey.

Les fundamentalist view, on the other hand, argued that Western imperialism (often framed as "Christian imperialism") over Muslim lands had been enabled by insufficiently strict adherence to Islamic doctrine. According to this position, the only path forward is the rigid imposition of fundamentalist society, including theocratic government et Islamic law (aka sharia law). Fundamentalist regimes in the modern Islamic world have typically been oppressive, especially toward women and minority groups. K358-59

As noted earlier, resentment of Westernization often sprang from the violent manner of its arrival. Throughout the modern age, oil-thirsty Western nations (especially the US, Britain, and France) conspired in the overthrow of numerous hostile Islamic governments and the installation of puppet regimes, which were often brutally oppressive. It was therefore politically advantageous for the powerful upper classes of Islamic nations to adopt a modernist, pro-Western stance, which further encouraged fundamentalism among the oppressed lower classes. K442-43

Arab-Israeli Conflict

With the fall of the Empire ottoman after World War I, several of its former regions were transferred to European control. Spécifiquement, La France took control of Syria and Lebanon, while Grande-Bretagne took Iraq and Palestine. Britain was thus responsible for managing the Jewish resettlement of Palestine, which had been ongoing since the late nineteenth century (largely via Jewish emigration from Europe due to persecution). 11

The view that Jews ought to have their own state in Palestine is known as Zionism. British attempts to secure Jewish-Arab agreement on the borders of this proposed state proved unsuccessful, however, as did those of the UN (which eventually intervened). The Jewish state of Israël was finally officially established after the Second World War, without Arab recognition. 4,33

Postwar Conflicts in the Middle East
1945-present
Palestine 1
L'Iran 2
Irak 4 5
Afghanistan 3 6
1 Arab-Israeli conflict
2 Iran-Iraq War (1980-88)
3 Soviet War in Afghanistan (1979-89)
4 Persian Gulf War (1990-91)
5 Iraq War (2003-11)
6 War in Afghanistan (2001-present)

The Arab-Israeli conflict is a fluctuating level of hostilities between Israel and its neighbours, stretching from shortly after WWII up to the present day. The most significant episode of these hostilities (in terms of creating the present situation) is the Six-Day War , fought in the 1960s between Israel and an alliance of Egypt, Jordan, and Syria. The end result was significant territorial gains for Israel, namely the Sinai Péninsule et Gaza Strip (from Egypt), the West Bank (from Jordan), and the les hauteurs du Golan (from Syria). 24

Although the eventual return of the Sinai Peninsula to Egypt ended Israeli hostilities with that nation, conflict persists over the other three regions. 4 The Gaza Strip and West Bank, both of which are predominantly Arab, are known as the Palestinian Territories . (As noted earlier, the region of Palestine consists of Israel, the Gaza Strip, and the West Bank.)

The 1960s also witnessed the establishment of the Palestine Liberation Organization (PLO), whose original goal was to oust the nation of Israel and unite Palestine as an Islamic state. With the Palestinian Territories as footholds, constant struggle with Israel ensued. Israel and the PLO finally recognized one another as legitimate political powers during the 1990s, following peace talks. These talks, known as the Oslo Accords , succeeded in making the 1990s an era of relative calm in the region. 29

Other Postwar Conflicts

Postwar Conflicts in the Middle East
1945-present
Palestine 1
L'Iran 2
Irak 4 5
Afghanistan 3 6
1 Arab-Israeli conflict
2 Iran-Iraq War (1980-88)
3 Soviet War in Afghanistan (1979-89)
4 Persian Gulf War (1990-91)
5 Iraq War (2003-11)
6 War in Afghanistan (2001-present)

Pendant le Guerre froide (ca. 1945-91), global politics took place in the shadow of two vast superpowers: Amérique et le URSS. Most Islamic nations became politically aligned with one or the other, though some maintained neutrality. One of the foremost shifts of Cold War politics was the 1979 Iranian Revolution , which toppled the US-backed government and converted the nation to an Islamic theocracy (which it remains today). 4

Another primary Cold War conflict took place in Afghanistan, which had come to feature a Soviet-backed government. An Afghan rebellion spurred the Russians to invade in support of this government, thus initiating the Soviet War in Afghanistan (1979-89). The war became a prolonged and bloody stalemate, as the Soviets (who controlled the cities) battled with various guerrilla forces (who held the mountainous countryside), which were funded by the US and other anti-Soviet allies. 42 Among the guerrillas was the Saudi Osama bin Laden , who later founded the Afghanistan-based international terrorist organization al-Qaeda . 38

When the Soviets finally withdrew, Afghanistan collapsed into years of civil strife between regional warlords. From this chaos emerged the Taliban , which united Afghanistan under its rule in the 1990s. 42 During that same decade, various acts of terrorism attributed to al-Qaeda were executed, including the bombings of two American embassies in Africa. These acts, combined with the Taliban's oppression of the Afghan population, spurred UN sanctions against Afghanistan and American airstrikes on suspected terrorist camps. 43

Following the 9/11 attacks (carried out by al-Qaeda), the US demanded that the Taliban destroy al-Qaeda and extradite bin Laden. 37,43 The Taliban's refusal prompted the US-led invasion of Afghanistan, in which the Taliban was swiftly toppled and driven (along with al-Qaeda) into hiding, although they have continued to fight as guerrillas from the countryside. A slow and difficult transition to la démocratie is ongoing. 40 Meanwhile, after nearly a decade on the run, bin Laden was discovered hiding in Pakistan in 2011, he was killed by American special forces.

Contemporary with the Soviet War in Afghanistan was a major conflict in Southwest Asia. Iraq, under the rule of Saddam Hussein , leapt upon the disorder of the Iranian Revolution as an opportunity to seize some of its neighbour's oil-rich territory. The resulting Iraq-Iran War (1980-88) amounted to yet another endless, bloody stalemate. Infamously, Saddam used poison gas against both Iranian forces and domestic Kurdish rebels. 35,41

Having failed in Iran, Saddam tried annexing a much smaller neighbour: Koweit. In the resulting Persian Gulf War (1990-91), a US-led coalition (which included Arab states) assembled in Saudi Arabia and sent airstrikes against the Iraqis. Saddam responded by firing missiles at Arab coalition members, as well as Israel. The war ended with a brief ground operation that drove the Iraqis from Kuwait. 37,41

The Iraqi government, now massively unpopular, remained in power only through extreme brutality. It was also subject to UN embargo, on the grounds that Saddam might be developing weapons of mass destruction (chemical, biological, and/or nuclear). The embargo was only to be lifted if Iraq ceased any weapons development and cooperated fully with UN inspections on the matter. Since Saddam never complied with the latter condition, the embargo remained in place until the fall of his regime. 37

As the 1990s drew on, increasing lack of Iraqi cooperation with the UN prompted airstrikes against military sites and oil plants. 41 After 9/11, President Bush argued that although Iraq was not directly involved in the attack, the nation posed a major security threat given its suspected weapons programs and support for terrorist networks. While Britain shared the American view, the international community was divided on whether Iraq should be given more time to comply with UN demands. In 2003, the US and UK invaded Iraq and swiftly toppled Saddam's regime. 41,44


World History 900-700 BC - History

While world population growth in a sense transcends the narrative of human history, it has important implications both for the writing of history and prediction of its future course.

First, the space given particular peoples and regions in books of world history should roughly mirror their populations. Together, India and China have consistently had one third to one half of the earth’s population. These nations should have comparable coverage in world history. Since world history is a creation story, that formula is not strictly observed events that have originated important practices and institutions should, of course, be disproportionately represented in the histories. Even so, world history should describe the experience of the bulk of humanity rather than of any particular subgroup.

Second, to take population into consideration in world history’s design helps to restore proportionality to a scheme in which historical epochs become steadily shorter in terms of time. In terms of man-years of human experience, the five epochs would become more comparable in size. World historians tend to neglect modern times.

Finally, with respect to the future course of humanity, population growth is on a collision course with the earth’s finite territory and resources. Continued growth at present rates is physically impossible. We may confidently predict that something will happen to curtail the further growth of human populations on earth even if we cannot say what this will be.

La source: Colin McEvedy and Richard Jones, Atlas de l'histoire de la population mondiale (Penguin, 1978)


Voir la vidéo: Notre histoire a été modifiée 5 les étranges reliques documentaire archeologie interdite HD


Commentaires:

  1. Treabhar

    Je voudrais vous encourager à visiter le site car il existe de nombreux articles sur le sujet.

  2. Tocage

    M'ont conseillé un site, avec une grande quantité d'informations sur un thème qui vous intéresse.

  3. Aegis

    À quoi penses-tu?

  4. Nelson

    Si mignon))

  5. Kohana

    Il vaut mieux que vous écriviez sur ce que vous savez avec certitude et l'avez essayé sur votre propre expérience, sinon vous versez de l'eau qui n'a pas de sens en substance

  6. Tatanka-Ptecila

    Excellente question

  7. Kajihn

    Bravo, idée géniale et dûment



Écrire un message